Mondial 2014. Aurélie Filippetti : «On a tous un peu d'Algérie en nous»

le
71
Mondial 2014. Aurélie Filippetti : «On a tous un peu d'Algérie en nous»
Mondial 2014. Aurélie Filippetti : «On a tous un peu d'Algérie en nous»

Aurélie Filippetti n'est pas indifférente au sort de l'Algérie en Coupe du monde de football. Alors que ce pays joue son huitième de finale ce lundi soir contre l'Allemagne, la ministre de la Culture et de la Communication a déclaré sur RMC et BFMTV qu'«on a tous un peu d'Algérie en nous». «La France a une histoire particulière avec l'Algérie et on est tous concernés. On vibre tous un peu quand on a un match d'un pays qui est aussi fortement lié à l'histoire de notre pays», a argumenté la ministre.

Répondant à Marine Le Pen, qui a souhaité dimanche vouloir «mettre fin à la double nationalité», franco-algérienne par exemple, Aurélie Filippetti a jugé ces paroles «totalement hors de propos». «Elle cherche un dérivatif aux polémiques qui l'ont opposée à son père tout récemment, et ça n'a rien à voir», a-t-elle déclaré. Début juin, Jean-Marie Le Pen, président d'honneur du Front National, avait déclaré vouloir faire «une fournée la prochaine fois», à propos du chanteur Patrick Bruel, coupable aux yeux du dirigeant frontiste d'attaques envers son parti.

VIDEO. Filippetti : «On a tous un peu d'Algérie en nous.»

Par ailleurs, quant aux incidents qui ont émaillé les derniers matchs de l'Algérie, Aurélie Filippetti rappelle que «les violences sont toujours condamnables. Il ne doit pas y avoir de violences dans le foot». Le dispositif de sécurité a néanmoins été renforcé dans toute la France en vue du match de ce soir, parfois dans des proportions plus importantes que pour le 14 juillet ou le Nouvel An. «Il ne faut pas laisser des débordements gâcher ce qui doit rester une fête», a abondé Harlem Désir, secrétaire d'Etat aux Affaires européennes, ce lundi sur LCI. «Il faut appeler chacun a beaucoup de sérénité dans la façon de célébrer la victoire. Il y a toujours quelques casseurs. J'aimerais qu'on ne fasse pas l'amalgame entre de petits groupes et la majorité de gens qui se ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M2711013 le mardi 1 juil 2014 à 12:30

    2 grammes de sperme peut-être ? K o l l a b o !

  • riboule6 le mardi 1 juil 2014 à 12:27

    Elle certainement moi non

  • mipolod le mardi 1 juil 2014 à 11:54

    Les socialistes sont le cauchemar de la France.

  • gyere le mardi 1 juil 2014 à 11:41

    son bout d'Algérie, elle est assise dessus!

  • 11246605 le mardi 1 juil 2014 à 11:37

    Championne pour l'art et la manière de mettre un peu plus d'huile sur le feu, cette femme !

  • supersum le mardi 1 juil 2014 à 10:37

    C'est eux qui ont voulus l'indépendance, maintenant ils ont un beau drapeau et c'est tout et se ramènent en France pour faire leur vie, un comble !

  • supersum le mardi 1 juil 2014 à 10:29

    Pas moi !

  • gnapi le mardi 1 juil 2014 à 09:39

    A moins qu'elle ne fasse une allusion aux pension de retraite versées par la sécu là-bas à un nombre de centenaires bien supérieurs à ceux de la France et bien supérieur à toute estimation. Or comme, de la TVA à la CSG en passant par les charges salariales on paie tous pour la sécu, on paie tous pour ceux-là ... Était ce bien là son propos ??

  • gnapi le mardi 1 juil 2014 à 09:36

    Normal 1er aurait pris des normaux cela aurait déjà été sous-estimer la tache. Il aurait pris des mauvais ou des idiots cela aurait été une lourde erreur. Mais prendre de tels bêtes et méchants, de tels ennemis de leur fonction et du pays qu'ils sont supposés servir ET représenter est une véritable trahison. Non plus de son électorat, mais du pays tout entier.

  • gnapi le mardi 1 juil 2014 à 09:35

    On peut rajouter, au vu du contexte, que faire montre de si peu de patriotisme au moment où le gouvernement use de méthode coué pour dire que tout va mieux et s'améliore, ce n'est même plus croire en son pays. Celui qui la paye et lui donne cette fonction qu'elle injurie de la sorte. Enfin, au regard du comportement qui fait honte aux Algériens d'Algérie eux-même, c'est une injure à la démocratie.