Mondelez renonce à fusionner avec Hershey

le
0
 (Actualisé avec des précisions, contexte) 
    29 août (Reuters) - Mondelez International  MDLZ.O  a 
annoncé lundi qu'il renonçait à toute tentative de fusionner 
avec Hershey  HSY.N . 
    Le groupe de confiserie Hershey avait annoncé en juin qu'il 
avait rejeté une proposition d'achat de 23 milliards de dollars 
(20,8 milliards d'euros), soit 107 dollars par action, soumise 
par le groupe alimentaire américain, fabricant des biscuits Oreo 
et des chocolats Cadbury.       
    "Après poursuivi de nouvelles discussions, et en prenant en 
compte les évolutions récentes de l'actionnariat de Hershey, 
nous sommes parvenus à la conclusion qu'il n'y avait aucune 
possibilité de parvenir à un accord", a déclaré dans un 
communiqué Irene Rosenfeld, directrice générale de Mondelez. 
    "Quoique nous soyons déçus par cette issue, nous voulons 
maîtriser notre manière de créer de la valeur, y compris par le 
biais d'acquisitions". 
    Un mois auparavant, le procureur général de Pennsylvanie 
avait dévoilé les modalités d'un accord modifiant les conditions 
d'exercice et de rémunération des membres du trust caritatif qui 
contrôle Hershey. 
    Le trust, créé par le fondateur éponyme d'Hershey il y a un 
siècle, détient 81% des droits de vote et une cession est 
impossible sans son accord. 
    La chaîne de télévision CNBC croit savoir, citant Dow Jones, 
que Mondelez avait porté son offre à 115 dollars par action la 
semaine dernière avant de renoncer face à Hershey qui réclamait 
125 dollars au moins.     
    L'action Mondelez gagnait près de 4% en après-Bourse, tandis 
que l'action Hershey chutait de 12% environ. 
 
 (Gayathree Ganesan, Wilfrid Exbrayat pour le service français) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant