Mondelez bat le consensus, hausse des volumes et des prix

le
0
 (Actualisé avec précisions, cours de Bourse) 
    27 avril (Reuters) - Mondelez International  MDLZ.O , la 
multinationale de l'alimentation propriétaire des biscuits Oreo 
et du chocolat Cadbury, a publié mercredi des résultats 
trimestriels meilleurs que prévu, une hausse des volumes et des 
prix sur certains marchés lui ayant permis de compenser l'impact 
du dollar fort. 
    Le groupe, dont le titre grimpe de plus de 3% en début de 
séance à Wall Street, a réaffirmé ses prévisions pour l'ensemble 
de 2016. 
    Mondelez, qui possède aussi les biscuits LU en France, a 
fait état d'une hausse de ses ventes en volume en Amérique du 
Nord et en Asie, où il a pu augmenter ses prix. En Europe, son 
marché le plus important par le chiffre d'affaires, il a pu 
augmenter ses volumes également mais y a baissé ses prix. 
    Le chiffre d'affaires total a toutefois baissé pour le 10e 
trimestre de suite, affecté par la fermeté du dollar et 
l'évolution des tendances de consommation au détriment des 
produits sucrés ou caloriques. 
    Pour redresser la barre, Mondelez a annoncé des réductions 
de coûts, cédé ses marques de café et modifié la composition de 
ses snacks et confiseries. 
    Le bénéfice net attribuable au groupe a progressé à 554 
millions de dollars, soit 35 cents par action, contre 324 
millions (19 cents/action) un an plus tôt. 
    Après ajustement, le bénéfice par action ressort à 48 cents, 
dépassant de neuf cents le consensus établi par Thomson Reuters 
I/B/E/S. 
    Le chiffre d'affaires a reculé de 16,8% à 6,46 milliards de 
dollars, là aussi supérieur à l'estimation moyenne des analystes 
qui était à 6,42 milliards. 
    Le groupe a estimé l'impact des taux de change sur la 
croissance du chiffre d'affaires à 3% et fait état d'une 
croissance organique de 2,1%. 
    Pour l'ensemble de 2016, il chiffre l'impact des taux de 
change à 3 points de pourcentage désormais, au lieu de 6 
précédemment. 
    L'action Mondelez gagne 3,6% à 44,02 dollars vers 14h20 GMT 
à Wall Street, après avoir touché un pic de quatre mois de 44,50 
dollars dans les premières minutes d'échanges. 
    A la clôture de mardi, le titre affichait une progression de 
15,5% sur les 12 mois écoulés. 
     
 
 (Sruthi Ramakrishnan à Bangalore, Véronique Tison pour le 
service français) 
 

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant