Moncler fixe son prix d'introduction en Bourse à 10,20 euros

le
0
LE PRIX D'INTRODUCTION EN BOURSE DE MONCLER FIXÉ À 10,20 EUROS
LE PRIX D'INTRODUCTION EN BOURSE DE MONCLER FIXÉ À 10,20 EUROS

MILAN (Reuters) - Moncler a annoncé mercredi avoir fixé un prix de 10,20 euros par action pour son introduction en Bourse de Milan, en haut de la fourchette annoncée, le fabricant de doudounes haut de gamme ayant attiré une forte demande de la part des investisseurs italiens et internationaux.

Le groupe a clôturé ses livres d'ordres mercredi matin en vue d'une mise sur le marché d'au moins 27% de son capital à un prix qui valorise la société à 2,55 milliards d'euros. Les actionnaires de Moncler lèvent ainsi 681 millions via cette IPO, qui n'inclut pas d'augmentation de capital.

Moncler, dont les principaux actionnaires sont la holding Eurazeo et les fonds Carlyle et Brands Partners, a attiré 20 milliards d'euros d'ordres d'achat au total, a précisé la société.

Les ordres d'achat dans le cadre du placement de la tranche de 80% de l'IPO réservée aux investisseurs institutionnels ont représenté 31 fois l'offre. Le reste de l'offre était réservée aux investisseurs individuels italiens et japonais.

La première cotation est prévue le 16 décembre à la Bourse de Milan.

La fourchette indicative de prix pour le placement avait été fixée il y a deux semaines entre 8,75 et 10,20 euros.

Il s'agit de la plus grosse introduction en Bourse d'un groupe de luxe européen depuis Prada, qui a levé 2,1 milliards de dollars via sa cotation à Hong Kong en 2011.

Le succès de Moncler contraste avec les récentes difficultés d'autres candidats italiens à la Bourse ces dernières semaines.

Le groupe pharmaceutique italien M&G Chemicals a repoussé lundi sa cotation prévue à Hong Kong et le groupe de logistique Savino del Bene a renoncé à sa cotation à Milan prévue le 5 décembre.

En revanche, le maroquinier Salvatore Ferragamo avait levé haut la main 344 millions d'euros en juin 2011 via une cotation qui valorisait le groupe 1,5 milliard d'euros.

"En ce moment, le marché fait savoir qu'il valorise le luxe", souligne un trader actions basé à Milan.

Le montant de l'offre pourrait être augmenté d'un maximum de 15% à environ 785 millions d'euros en cas d'exercice de l'option de surallocation ("green shoe"). Aucune décision n'a été prise pour le moment à ce sujet, a-t-on indiqué de même source.

Le président de Moncler, Remo Ruffini, qui a racheté la marque en 2003 et contribué à porter le chiffre d'affaires annuel de la société de 45 millions à 489 millions d'euros en 2012, sera le plus gros actionnaire après l'IPO, avec 32% du capital.

Eurazeo, qui prévoit de céder environ 37% de sa participation lors de l'opération, a précisé dans un communiqué qu'il réaliserait "un multiple implicite de 2,75 fois son investissement en l'espace de deux ans et un produit de cession d'environ 270 millions d'euros en cas d'exercice de l'option de surallocation".

Paola Arosi avec Gwénaëlle Barzic à Paris, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Véronique Tison

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant