Monceau Fleurs : l'offre de la dernière chance

le
0
DR
DR
(lerevenu.com) - Groupe Monceau Fleurs, holding de contrôle des réseaux Monceau Fleurs, Rapid Flore et Happy, connaît depuis plusieurs années une crise sérieuse liée à l'évolution de son modèle de développement. Malgré les efforts de réorganisation déjà mis en ?uvre, le groupe doit faire face à une détérioration sévère de ses résultats.

Sur la base des tendances du premier semestre de l'exercice 2012/2013, le Groupe Monceau Fleurs a annoncé estimer que sa perte opérationnelle pourrait atteindre 6,2 millions d'euros, à la clôture de l'exercice au 30 septembre prochain, à laquelle s'ajouteront, dès la clôture semestrielle au 31 mars dernier, des provisions pour coûts de restructuration et dépréciation des écarts d'acquisition, pour une perte totale annuelle estimée à environ 20 millions d'euros.

Perceva Holding, le FCPR France Special Situations Fund I, les actionnaires de référence de Groupe Monceau Fleurs, ainsi que la société BM Invest ont conclu un protocole d'investissement visant à permettre au groupe de faire face à ses échéances à court terme et de se recapitaliser pour mener à bien le recentrage sur son métier historique. Les opérations envisagées feront, en outre, évoluer la structure de contrôle en faveur de Perceva Holding.

Le prix de l'OPA est de 0,63 euro par action, soit une prime de 23,5% sur le dernier cours, et de 3,125 euros par obligation convertible, soit une décote de 75% sur le nominal et une prime de 1,5% sur le cours de clôture du 27 mai. L'offre est soumise à la condition qu'au moins 609 500 convertibles (soit 50% des OC en circulation) y soient apportées, ce qui représente 7,2% du capital de Monceau Fleurs sur une base totalement diluée.

Dans le cas où ce seuil ne serait pas atteint, l'OPAS n'aurait pas de suite positive et le plan de recapitalisation ne serait pas mis en ?uvre. «Groupe Monceau Fleurs se retrouverait alors dans la situation préalable à l'OPAS, confronté à des difficultés financières très importantes, alors même qu'elle suit actuellement un plan de sauvegarde, tout manquement au suivi dudit plan ayant immédiatement pour conséquence sa résolution et l'ouverture d'une procédure de redressement judiciaire», précise la société.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant