Monaco vous emmerde ?

le
0
Monaco vous emmerde ?
Monaco vous emmerde ?

Monaco-PSG. Zéro à zéro... Dugarry pas content. Ménès pas content. Riolo pas content. Appadoo pas content. Et ils n'ont pas entièrement tort Mais comme dans la pub Schweppes avec Uma Thurman : "What did you expect ?" Vous vous attendiez à quoi, les gars ?

L'amateur de foot français est un peu trop consommateur. C'est là son moindre défaut. Alors quand l'OM et OL perdent ce week-end et sont sur le point d'être lâchés dans la course d'un titre promis à Paris ("Encore Paris ? La barbe !"), on lui survend un nouveau challenger : Monaco ! Ben, oui : l'ASM remonte en L1 et sort d'un match de rêve à l'Emirates. On considère d'emblée que son match en retard contre Montpellier à dom est déjà une victoire (ah, bon ?) et que contre Paris, c'est dans la poche. Et voilà 6 points de plus pour l'ASM ! Ce qui lui en fait 49, avec une place sur le podium et, en effet, un rôle de prétendant au titre (OL 54 points, PSG 52 et OM 50). Magnifique ! Emballez-nous ça pour le grand film du dimanche soir sur Canal ! Un Monaco-Paris niveau Ligue des champions avec plein de buts et des guirlandes de fleurs !

Sauf que Au bout de dix minutes, les Monégasques n'ont pas joué le jeu, les salauds ! Ces minables ont reculé et joué la blinde derrière plutôt que nous refaire le coup d'Arsenal Ben, justement, le match extra à l'Emirates leur a peut-être pesé dans les jambes (et dans les têtes), non ? Face à un Paris XXL qui avait très bien bossé dans la semaine, hyper motivé, mobile et plein de jus, beaucoup de jus, c'était dur de pouvoir faire du jeu. À moins de s'en prendre quatre ou cinq Ce qui a failli arriver, soit dit en passant, sans la maladresse crasse des attaquants du PSG. Sauf que Monaco n'avait pas envie d'en prendre quatre ou cinq pour faire plaisir à Duga. Quand on voit comment ce Paris morfale enrayait très bien les fameuses sorties de balles de l'ASM et qu'un grand Pastore régalait comme jamais, Toulalan et ses potes ont compris : ce PSG trop fort était injouable.
The Jardim babes
Alors Monaco a renoncé, c'est vrai. Et il a accepté de subir sans trop répondre dans le registre offensif. Les Asémistes n'ont tué personne, n'ont pas latté, ne se sont jamais désunis : ils ont fait ce qu'ils savent faire le mieux cette saison, bien défendre. Et, en effet, ça peut être très chiant, Duga et les autres contempteurs de l'ASM jardimien ont raison là-dessus. Mais ils s'attendaient à quoi ? À voir naître au soir du 1er mars un champion de France potentiel pratiquant un jeu de rêve ? Impossible. Sans doute pas cette année. Personne n'a insisté sur l'extrême jeunesse de l'ASM face au PSG, dimanche soir : Almamy Touré (18 ans), Anthony...




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant