Monaco veut se rapprocher de l'UE, mais pas à tout prix

le
0
Le chef du gouvernement monégasque s'est rendu à Bruxelles où il s'est déclaré prêt à entamer, en 2014, des négociations avec la Commission en vue d?un accord de partenariat.

La principauté de Monaco rejoindra-t-elle un jour l'Union européenne? Après tout, le Rocher a conclu une union douanière avec l'UE, a adopté l'euro comme devise nationale et transposé dans son droit des dizaines de directives communautaires dès lors qu'elles concernent les accords bilatéraux avec la France. Pour l'heure, il n'est pas question pour le deuxième plus petit État du monde (après le Vatican) et ses 37.000 habitants de rejoindre les Vingt-Huit. Pour autant, le chef du gouvernement monégasque, Michel Roger, s'est rendu à Bruxelles où il s'est déclaré prêt à entamer en début d'année prochaine des négociations avec la Commission en vue de conclure un accord de partenariat. «Les accords avec la France ne suffisent plus, a justifié le ministre d'État cité par l'AFP. Il faut s'attendr...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant