Monaco s'accroche au podium, Marseille sombre

le
0
Monaco s'accroche au podium, Marseille sombre
Monaco s'accroche au podium, Marseille sombre

Paris qui lâche des points à Monaco, Marseille qui s'enfonce, une belle bataille pour l'Europe et même Toulouse qui s'apprête à gouter à la Ligue 2 : il y en avait pour toutes les sensibilités ce week-end. Et au cas où vous auriez fait autre chose que regarder du foot français, voici la séance de rattrapage.

L'analyse définitive : Paris fausse la course au podium


Paris est champion, Paris est record, Paris n'en a plus rien à faire d'une Ligue 1 qu'il domine de la tête et des épaules… Si ces constats ne peuvent souffrir d'aucune remise en question, il n'en demeure pas moins que le club de la capitale n'en a pourtant pas fini avec les joutes hexagonales. Ce week-end, il en était même l'arbitre. Car derrière sa couronne, nombreux sont ceux qui courent après l'or de la Ligue des Champions, dont son adversaire du dimanche soir, Monaco. Sauf que Paris n'a pas gagné, comme il est si souvent habitué à le faire face à ses médiocres concurrents français (ou assimilés). Au fond, le PSG a t-il joué le jeu ? A moitié. Car après une première mi-temps largement maitrisée et peuplée d'occasions, les joueurs de Blanc ont peu à peu sombré dans la nonchalance.

Monaco réalise le hold-up parfait
Et Monaco n'en n'attendait pas moins pour surgir et subtiliser les trois points. Si au fond, le relâchement de cette équipe, déjà titrée, vidée par son affrontement européen et obnubilée par le prochain, est compréhensible, le seul reproche viendra du fait qu'elle semblait avoir les jambes pour s'offrir une victoire. Du fond de leurs canapés, c'est certainement ce qu'en penseront l'OL, Nice, et dans une moindre mesure Rennes, tout trois vainqueurs convaincants de cette 31e journée et ne désespérant de ravir à Monaco cette place directement qualificative pour la grande Europe. Et ce, même si les résultats passés ne leur donnent pas forcément raison. Lyon avait été le premier à prendre 3 points au leader, tandis que Bretons et Aiglons doivent encore affronter un ogre qui n'a plus la tête aux quotidien si morne de la Ligue 1. A eux d'en profiter aussi pleinement que Monaco…

La polémique du week-end : faut-il dégager Michel ?


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant