Monaco passe et grimace

le
0
Monaco passe et grimace
Monaco passe et grimace

Depuis sa tribune présidentielle VIP, le dirigeant russe Vadim Vasilyev, teint hâlé, chemise de saison, peut difficilement arborer son sourire le plus clinquant. Et pour cause, le club qu'il manage en tant que directeur général vient certes de franchir un premier cap en vue d'une qualification pour la plus juteuse des compétitions européennes (victoire 3-1 après une défaite 2-1 à l'aller), mais cette satisfaction n'estompe pas la mauvaise nouvelle de la soirée. Hier soir, le bras droit du président Rybolovlev pensait être le témoin de l'une ces belles histoires qui font le charme du foot. Cette histoire, c'était la renaissance quasi inespérée de Falcao (30 ans).

 

Auteur d'une passe décisive sublime pour le premier but de Valère Germain (3 e), le Colombien se chargeait ensuite de doubler la mise sur pénalty (18 e), portant son total à sept buts depuis le début de la préparation estivale.

 

Mais la blessure à la cuisse de l'ancien de l'Atlético quelques instants avant la mi-temps a vite refroidi l'ambiance. Régulièrement blessé ces deux dernières saisons lors de ses deux prêts successifs (Manchester United et Chelsea), le Colombien connaît son corps à la perfection. C'est pour cette raison qu'il a demandé le changement lorsqu'il a ressenti une pointe derrière la cuisse. « Je vais passer demain (NDLR : aujourd'hui) des tests, et on va savoir exactement ce que j'ai. J'espère qu'il n'y a rien de grave », a-t-il lâché avant de quitter le stade Louis-II.

 

Sa présence pour le premier match de Ligue 1, le 12 août, contre Guingamp reste incertaine. « J'espère récupérer vite et être prêt pour le barrage de Ligue des champions », glisse-t-il. Interrogé sur son avenir, le Colombien s'est montré affirmatif : « Je reste. » Sans Falcao, remplacé par l'inefficace Carillo avant la pause, l'ASM se qualifie pour le dernier barrage, et ce grâce à un but décisif de Germain (65 e). Une réalisation ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant