Monaco: pari réussi pour le mariage

le
0
Les noces du Prince Albert et de Charlène Wittstock, qui ont coûté près de 20 millions d'euros, en ont rapporté 29 millions. L'hôtellerie et la restauration comptent parmi les secteurs ayant tiré leur épingle du jeu.

Albert II de Monaco et Charlène Wittstock ont rapporté gros au rocher. Le couple princier, qui s'est dit oui en juillet dernier, a permis à Monaco d'engranger près de 10 millions d'euros. Les célébrations, qui se sont étalées sur trois jours, avaient en effet coûté 19,578 millions d'euros (pris en charge par l'État monégasque à hauteur de 9,178 millions et par le Palais à 10,4 millions). Mais les retombées économiques directes et indirectes sont, elles, estimées à 29 millions d'euros, d'après l'Institut des statistiques monégasque (Imsee).

Les retombées directes, qui regroupent les dépenses liées à l'organisation effectuées en Principauté, ont été chiffrées à 14,9 millions d'euros. D'après le ministre d'État Michel Roger, «76% ont bénéficié à des entités économiques locales», autrement dit aux secteurs de l'hôtellerie, de la restauration, des prestataires de services et de la fourniture d'équipements.

Les retombées indirectes, générées par

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant