Monaco : Pandor a sauvé Ocampos et l'OM

le
0
Monaco : Pandor a sauvé Ocampos et l'OM
Monaco : Pandor a sauvé Ocampos et l'OM
Pour permettre à la LFP d'homologuer le prêt de Lucas Ocampos à l'OM, l'AS Monaco a dû bloquer Dominique Pandor, qui aurait dû être prêté au Paris FC (National). Ce qui aurait empêché le club monégasque de prêter son joueur argentin à Marseille.

Le 2 février dernier, le Paris FC (National) avait annoncé sur son site officiel l'arrivée en prêt de Dominique Pandor. Pourtant, l'ancien milieu offensif de Brest ne rejoindra pas le club de la Capitale. La faute au... prêt de Lucas Ocampos à l'OM. Pour permettre à l'Argentin de rejoindre le club marseillais, la LFP, en accord avec l'AS Monaco, n'a pas homologué le contrat de Pandor, qui passera donc la suite de la saison sur le Rocher même s'il n'a joué aucune minute en L1 depuis le coup d'envoi du championnat. « Le contrat d'Ocampos a été homologué ce vendredi, contrairement à celui de Pandor qui ne le sera pas et a accepté de revenir à l'ASM », indique la Ligue dans un communiqué laconique.

Le règlement est clair concernant les joueurs prêtés. Un club ne peut en effet « muter à titre temporaire que sept de ses joueurs licenciés ». Or, l'AS Monaco avait justement déjà prêté sept joueurs (Nardi à Nancy, Tisserand à Toulouse, N'Gakoutou et Phojo à Arles-Avignon, Cherif à Orléans, Pi à Troyes et donc Pandor au Paris FC) avant de céder Ocampos à Marseille, là aussi dans le cadre d'un prêt (avec option d'achat). Si l'on s'en tient à l'article 2006, alinéa 1 de la charte du footballeur professionnel, le prêt de l'Argentin, huitième joueur que souhaite prêter Monaco cette saison, ne pouvait donc être autorisé par la LFP. La Ligue aurait d'ailleurs informé le club monégasque de la situation avant que les deux parties ne trouvent un terrain d'entente. L'histoire ne dit pas comment a réagi le Paris FC. Ni si Marcelo Bielsa a remercié Dominique Pandor d'accepter de mettre entre parenthèses sa deuxième partie de saison.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant