Monaco net et sans bavures

le
0
Monaco net et sans bavures
Monaco net et sans bavures

L'ASM de Jardim a encore récupéré sa deuxième place et cette fois, avec trois points d'avance sur son premier poursuivant. Face à des Toulousains trop peu inspirés devant, l'ASM en a profité pour en planter trois avant de gérer tranquillement son avance. Un dernier pion pour la route, le tout, sans en prendre. C'était propre.

AS Monaco 4-0 Toulouse FC

Buts : Bernardo Silva (28e), Coentrao (36e), Carrillo (70e) et Costa (90+3)(

En Ligue 1, Monaco n'avait plus gagné à domicile depuis un mois et demi. En battant Toulouse cette après-midi, les hommes de Jardim ont conjuré le sort, repris la deuxième place et se sont même offert trois points d'avance sur le troisième. Le tout, dans une journée bien ensoleillée à Louis II. L'ASM a maîtrisé son match en long, en large et en travers. Le pénalty raté de Ben Yedder avant la pause n'est qu'un détail dans cette partie où l'attaque toulousaine n'a quasiment pas été inspirée. Braithwaite très peu en vue, Ben Yedder limite absent, aujourd'hui, ça n'a pas marché. Monaco et ses hommes de l'ombre ne font toujours pas de bruit, mais sont bel et bien là, leaders de la Ligue 1 sans le PSG. Car si le championnat de France n'a de place que pour les stars parisiennes, les Lemar, Silva, Fabinho et Moutinho n'ont pas grand chose à envier au regard de leur talent. Sans oublier les vieilles gloires expérimentées qui encadrent le tout. Il ne manquait qu'un stade plein pour que la note soit à la perfection, mais ça, c'est pas pour tout de suite.

Le break avant la pause

L'ASM s'installe tranquillement dans la rencontre. Peut-être un peu trop, car si les Toulousais ne sont que la seizième équipe à l'éxtérieur, ils jouent sans complexe. D'ailleurs, le premier frisson est pour les visiteurs. Somalia centre pour Moubandje qui reprend au deuxième, mais sa reprise piquée tape le dessus de la barre de Subasic, qui n'avait rien compris. Monaco répond, mais ça compte pour du beurre. Super travail de Coentrao côté gauche qui centre fort au point de pénalty, Lacina Traoré reprend victorieusement mais l'attaquant est signalé hors-jeu. Bernardo Silva y va se son petit numéro. Un dribble, une feinte de corps, mais le tir du jeune international portugais est trop écrasé pour inquiéter Lafont. Pendant les minutes qui suivent, le jeu va être haché par plusieurs fautes successives. Monaco a la maîtrise, mais au milieu de terrain, c'est maladroit des deux côtés, et l'arbitre de la rencontre préfère siffler, plutôt que de laisser l'avantage. Après un moment creux, l'ASM va concrétiser sa domination et mettre le feu en…



Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant