Monaco : licencié d'un hôtel de luxe pour avoir emporté une brosse à dents jetable

le
0
Monaco : licencié d'un hôtel de luxe pour avoir emporté une brosse à dents jetable
Monaco : licencié d'un hôtel de luxe pour avoir emporté une brosse à dents jetable

Les coulisses de l'hôtellerie de luxe font moins rêver que ses chambres avec vue. Un employé à la plonge d'un palace monégasque a été récemment licencié pour avoir pris une brosse à dents jetable en kit réservée à la clientèle, selon l'Union des Syndicats de Monaco (USM) et la direction, confirmant une information de Nice Matin publiée lundi. 

 

L'homme, âgé de 56 ans était employé en CDI depuis 11 ans à l'hôtel Fairmont. Lundi, certains de ses collègues et des syndiqués d'autres hôtels monégasques ont brièvement cessé le travail pour demander sa réintégration immédiate. L'histoire n'est pas sans rappeler celles, récurrentes, de ces employés de la grande distribution licenciés pour des erreurs de caisse aux montants dérisoires.

 

 

Manifestación de los empleados del Fairmont tras el despido de un colega por el supuesto robo de un cepillo de dientes (foto Nice Matin) pic.twitter.com/iGeIdOmB7x

— Mónaco Informativo (@Monaco_Info_) 7 novembre 2016

 

 

Contrôlé début octobre comme le prévoit l'usage et le règlement de l'hôtel, il avait aussi dans son sac quelques viennoiseries, parmi celles présentées sur le buffet du petit-déjeuner des clients puis mises à disposition du personnel avant d'être jetées, selon l'USM.

 

 

 

«Un agent de sécurité de l'hôtel a demandé à un salarié en fin de service qui quittait l'hôtel, d'ouvrir les deux sacs qu'il portait. (...) Dans les sacs du salarié, l'agent a trouvé des articles volés au sein de l'hôtel, bien rangés, ce qui dénote l'intention dans le geste. Il est faux de dire que ces articles sont mis à la disposition des salariés de l'hôtel, car ils sont réservés à la clientèle», a dit la direction dans un communiqué.

 

 

Une faute grave «intolérable» pour la direction

 

Selon Nice Matin, l'employé avait trouvé la brosse à dents par terre après avoir terminé son service et l'a simplement ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant