Monaco : le traiteur du prince Albert fermé pour des raisons sanitaires

le
0
Les VIP de Monaco risquaient l'intoxication (illustration).
Les VIP de Monaco risquaient l'intoxication (illustration).

"Présence de nuisibles dans les cuisines, souris, blattes, mouches, absence de gestion de durée de vie des denrées." En clair, les VIP pouvaient parfois ingurgiter des aliments périmés. "Non-respect des procédures de nettoyage et de désinfection, non-respect des bonnes pratiques d'hygiène." Dès lors, la décision de la préfecture de Seine-Saint-Denis s'est imposée sans appel : "La continuation de l'exploitation de l'établissement ferait courir un risque grave de santé publique. Cela impose qu'il soit procédé à sa fermeture immédiate..."

Pourtant, Premier Catering International, le donneur d'ordre du traiteur, n'hésitait pas à sortir le grand jeu : "Faire une très jolie présentation, il faut impressionner... Si on a des fleurs, ne pas hésiter à les mettre sur le buffet", peut-on lire sur les bons de commande. Des fleurs pour cacher la misère ? Lorsqu'il servait le prince Albert de Monaco, Premier Catering prenait soin d'indiquer sur les plats "pas de thon rouge" en référence au combat que mène le chef de la principauté en faveur de la protection de cette espèce en voie de disparition.

Mais, le 6 octobre, les enquêteurs de la direction de la consommation ont découvert la supercherie. Sans thon rouge, certes, mais avec des blattes et des souris. Et le préfet d'ordonner la fermeture d'urgence du traiteur le 12 octobre par arrêté en raison "de graves manquements aux règles d'hygiène". Contacté par Le Point, Premier...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant