Monaco : le prince Albert lance un projet d'extension en mer de 5 à 6 hectares

le
0
Le Rocher va s'étendre. Zbynek Jirousek/shutterstock.com
Le Rocher va s'étendre. Zbynek Jirousek/shutterstock.com

(AFP) - La principauté de Monaco, à l'étroit dans ses deux km2, a décidé d'étendre son territoire en construisant une presqu'île de 5 à 6 hectares gagnée sur la mer, a annoncé le prince Albert II dans un entretien publié vendredi dans le quotidien Monaco Matin.

"J'ai décidé de lancer le projet d'extension en mer à l'est de la principauté, après avoir étudié diverses hypothèses depuis 2008", a annoncé le souverain monégasque.

Il sera situé près du Grimaldi Forum, vaste palais des congrès et salle de spectacle sur le bord de mer.

Le prince Albert précise que d'autres constructions sur la mer pourront être envisagées à l'avenir.

Fin 2008, il avait arrêté un méga-projet d'extension en mer sur une dizaine d'hectares pouvant accueillir 3.000 habitants. Motif: la crise économique, mais aussi la proximité d'une réserve marine, qui aurait sans doute provoqué une levée de boucliers chez les écologistes.

"Je serai particulièrement attentif à ce que ce projet respecte les fortes contraintes environnementales que j'imposerai, tant pendant le chantier, que par la suite durant l'exploitation des surfaces nouvellement créées", précise le souverain.

Il précise que "les constructions ne devront pas être hautes" et que "des espaces verts devront être aménagés pour que le cadre de vie soit agréable".

"Ces nouvelles surfaces généreront des recettes importantes pour le budget de l'État ainsi qu'une activité soutenue pour nos entreprises du bâtiment", note Albert de Monaco.

Le petit pays présente un paysage urbain dense, où les tours ont poussé anarchiquement. Le fruit essentiellement d'une frénésie constructrice sous l'ère du prince Rainier, à partir de la fin des années 50, qui lui valut le titre de "prince bâtisseur".

Le quartier d'affaires et d'habitations de Fontvieille, à l'ouest, a été entièrement construit sur la mer sur 22 hectares.

Il n'y a pratiquement plus de terrains vides et les anciennes constructions sont détruites pour reconstruire des immeubles plus hauts. La Tour Odéon, premier gratte-ciel de la principauté, est notamment en cours de construction et culminera à 170 mètres sur 49 étages.

La principauté estime avoir besoin de 350.000 m2 supplémentaires tous les dix ans pour construire notamment des logements pouvant attirer de riches résidents.

cm/ppy/thm/zl

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant