Monaco envisage d'investir 150 mlns dans l'aéroport de Nice

le
0
 (Actualisé avec confirmation de Monaco) 
    PARIS, 11 octobre (Reuters) - La principauté de Monaco a 
fait savoir mardi qu'elle envisageait d'investir environ 150 
millions d'euros dans le cadre de la privatisation de l'aéroport 
de Nice, confirmant des informations de BFM Business. 
    Dans la dernière ligne droite de l'opération, une source 
proche du dossier avait indiqué début juillet à Reuters que 
Monaco avait l'intention de rejoindre le vainqueur de l'appel 
d'offres, par la suite attribué au tandem Atlantia-EDF  ATL.MI  
 EDF.PA  au sein du consortium Azzurra.   
  
    "Depuis de nombreux mois, l'Etat monégasque avait rendu 
public son souhait, pour des raisons stratégiques comme 
financières, et pour le long terme, de devenir actionnaire de 
l'aéroport de Nice dans le cadre de sa privatisation", a indiqué 
Jean Castellini, conseiller et ministre des Finances et de 
l'Économie de la principauté, dans une déclaration écrite 
transmise à Reuters. 
    "Depuis la sélection d'Azzurra par l'Etat français,  les  
contacts se sont intensifiés et devraient aboutir très 
prochainement à un accord pour la reprise d'une partie du 
capital par la principauté et pour un montant approchant 150 
millions d'euros", a-t-il ajouté. 
    Alors que BFM Business rapportait que l'aéroport de 
Nice-Côte d'Azur pourrait être rebaptisé "Nice-Monaco" ou "Nice 
Monte-Carlo", Jean Castellini a toutefois indiqué que la 
question du nom n'était "pas un enjeu" et ne faisait pas partie 
des négociations. 
    La privatisation partielle de l'aéroport niçois (64%) a 
rapporté 1,22 milliard d'euros à l'Etat français. 
 
 (Gilles Guillaume et Maya Nikolaeva, avec Benjamin Mallet, 
édité par) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant