Monaco entre au capital des Aéroports de la Côte-d'Azur

le
0
 (Actualisé avec précisions) 
    NICE, 23 juin (Reuters) - Monaco va acquérir 12,5% du 
capital d'Azzurra Aeroporti, actionnaire majoritaire d'Aéroports 
de la Côte-d'Azur qui gère les aéroports de Nice Côte-d'Azur, 
Cannes Mandelieu et Golfe de Saint-Tropez, ont annoncé vendredi 
les autorités monégasques. 
    Le transfert de la participation, qui a reçu l'agrément de 
l'Etat français, sera effectif en juillet.  
    La transaction s'élève à un montant estimé entre 130 à 135 
millions d'euros, ont ajouté les autorités de Monaco lors de la 
signature de l'accord à l'aéroport de Nice, avec le consortium 
Azzurra Aeroporti composé d'Atlantia  ATL.MI , opérateur de 
l'aéroport de Rome, et EDF Invest  EDF.PA . 
    En faisant l'acquisition d'une partie du troisième aéroport 
de France qui a enregistré 12,4 millions de passagers en 2016 
(+3,4% par rapport à 2015), la principauté espère faire venir 
sur ses terres plus de monde à fort pouvoir d'achat au regard 
des 100.000 vols d'aviation d'affaires comptabilisés en 2015 par 
le site azuréen. Monaco compte notamment pour cela organiser de 
meilleures liaisons avec son héliport .  
    "Il n'est pas exclu qu'un jour il puisse y avoir des billets 
avec Monaco en destination ou départ", ont indiqué les patrons 
de l'exécutif monégasque à la presse.  
    L'ajout du nom "Monaco" à l'appellation officielle de 
l'aéroport niçois, qui fait débat dans la région, a en revanche 
été - au moins provisoirement - écartée vendredi par Serge 
Telle, le ministre d'Etat. 
    "Ce n'est pas à l'ordre du jour », a-t-il déclaré après 
avoir signé l'accord. 
    Pour le petit pays, coincé dans son développement par 
l'étroitesse d'un territoire de deux kilomètres carrés, 
l'investissement présente "une forme de souveraineté dans un 
partenariat original et ambitieux et un outil important pour son 
développement économique", a-t-il ajouté. 
    Le responsable politique a précisé que la volonté monégasque 
était de "participer à faire grandir cet aéroport" sans donner 
plus de détails sur d'éventuels projets.   
    Les Aéroports de la Côte-d'Azur avaient été partiellement 
privatisés pour 1,3 milliards d'euros, en novembre 2016, à la 
suite de la vente des 60% d'actions détenues par l'Etat au 
consortium franco-italien Azzurra Aeroporti.   
    Ce dernier était composé, jusqu'à l'accord de ce vendredi, à 
75% par Atlantia, opérateur de l'aéroport de Rome et 25% par EDF 
Invest, branche d'investissement de l'électricien français.  
    Depuis, Azzurra Aeroporti était passé à 64% en achetant 4% 
détenus par le conseil départemental des Alpes-Maritimes.  
    Outre Monaco, qui rachète des actions à Atlantia, le reste 
des actionnaires est actuellement réparti entre la CCI Nice 
Côte-d'Azur (25%), la métropole Nice Côte-d'Azur (5%), le 
conseil régional Provence Alpes-Côte-d'Azur (5%) et le 
département des Alpes-Maritimes (1%). 
 
 (Matthias Galante, édité par Yves Clarisse) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant