Monaco défonce Nancy à Louis II

le
0
Monaco défonce Nancy à Louis II
Monaco défonce Nancy à Louis II

Quelques jours après son succès autoritaire en Ligue des Champions contre le CSKA Moscou, Monaco n'a pas tremblé et a corrigé Nancy à Louis II (6-0) grâce à un nouveau doublé de Radamel Falcao. Brillant et flatteur.

AS Monaco 6-0 AS Nancy-Lorraine

Buts : Falcao (25e, 30e sp), Mbappé (66e), Carrillo (87e, 90+2e), Fabinho (90e, sp) pour Monaco.

Il y a quelque temps, Monaco aurait peut-être perdu quelques points sur ce type de rencontres. Mais les circonstances ont changé, l'ASM ne se voit plus trop belle et avance désormais sans masque sur ses réelles ambitions. Quelques jours après un match de Ligue des Champions, Nancy était une belle occasion pour confirmer la bonne série en cours et gratter un nouveau succès à domicile. Et voilà la bande à Jardim avec le torse bombé et un statut de prétendant confirmé. Face à des Nancéiens timides et maladroits, Monaco s'est parfaitement décrassé de sa semaine européenne et s'est imposé sans trembler à Louis II samedi après-midi grâce à un nouveau doublé de Falcao et à un festival de réalisme offensif. Sans forcer.

Dans l'oeil du Tigre


Monaco connaît maintenant la musique et n'a pas peur. Jusqu'ici, un lendemain de soirée européenne était souvent synonyme d'une sale gueule de bois pour les clubs français. C'était aussi, pour certains, l'occasion de créer un coup et de bousculer l'ordre établi. Sauf que la bande à Jardim n'est pas comme ça. Elle est plus sérieuse et a définitivement appris de ses erreurs passées. Cette saison en est plus que jamais la preuve : l'ASM a bouclé chaque semaine de C1 par une baffe donnée. Nancy se devait donc d'être la nouvelle victime, d'autant qu'elle ne fait pas peur avec son statut de plus mauvaise attaque de Ligue 1 et qu'elle débarquait à Louis II sans son meilleur buteur, Alou Diarra, essentiel depuis son arrivée mais touché au dos. Pablo Correa voulait pourtant y croire, "compter sur la fatigue" des monégasques et avance avec un système repensé en 4-4-2 avec la doublette Dia-Mandanne devant. Monaco, de son côté, repart avec les vainqueurs du CSKA Moscou à l'exception de Glik, suspendu et remplacé par Andrea Raggi. La paire Falcao-Germain peut donc une nouvelle fois danser.

Et c'est ce qu'elle fait d'entrée malgré la relative discrétion de l'attaquant colombien, sûrement encore bousculé par sa première…






Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant