Monaco-CSKA Moscou : coach Jardim et ses jardins

le , mis à jour à 10:01
0
Monaco-CSKA Moscou : coach Jardim et ses jardins
Monaco-CSKA Moscou : coach Jardim et ses jardins

Alors qu'il entame sa troisième saison à la tête de l'AS Monaco, Leonardo Jardim tranche avec les codes de son milieu. Discret, timide, très attaché à sa famille, insulaire. Jardim est tout cela. Immersion.

 

Sa femme et son fils

Chef de famille, Jardim (42 ans) répète à l'envi qu'il ne vit pas exclusivement pour le foot. Le Portugais consacre du temps à ses proches et à sa femme psychologue, avec qui il vit à Monaco. La profession de son épouse inspire d'ailleurs le Lusitanien dans son approche du management.

 

Adepte du soft-power, l'ancien de l'Olympiakos part du principe qu'une conversation est toujours la solution à privilégier dans une situation de conflit. Il n'est pas rare de croiser au centre d'entraînement de la Turbie son jeune fils unique, déjà bilingue et dévoré par la passion du football. Le garçon d'une dizaine d'années peut ainsi apprécier aux premières loges la proximité que son père a su nouer avec son effectif.

 

Madère, son île

« On ne dit pas d'un Corse qu'il est français ! C'est pareil pour un Madérien vis-à-vis d'un Portugais », nous confie Paulo Tavares, l'un de ses agents.

 

Pour appréhender sa personnalité, il faut intégrer le caractère insulaire de Jardim. Souvent dénigré pour son ambition démesurée, l'homme est sensible et orgueilleux. Son île natale, il la retrouve dès qu'il le peut pour s'adonner à la pêche sous-marine. Passionné d'océanographie, l'homme de Santa Cruz est également un inconditionnel des documentaires du commandant Cousteau.

 

Sa philosophie

Attablé avec une boisson chaude à la Casa del Caffe, dans une rue typique de la principauté, Jardim aime partager ses convictions. Echanger avec lui, c'est comprendre aussi que le football n'est pas seulement une affaire de tactique. « Pour moi, ce n'est pas des numéros, cela doit être dynamique. »

 

Il insiste régulièrement sur le fait « qu'un pianiste ne s'entraîne pas en ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant