Monaco, c'est du sérieux !

le
0
Monaco, c'est du sérieux !
Monaco, c'est du sérieux !

Eric Abidal, Jérémy Toulalan, Joao Moutinho, James Rodriguez, Falcao... Pour défier Tottenham samedi, Claudio Ranieri avait décidé d'aligner ses cinq recrues star de l'été. Et cela a payé. Au-delà du large succès obtenu face à des Spurs en pleine préparation (5-2), c'est la démonstration de force collective dégagée par Monaco qui a impressionné. Après un début d'été timide, le club de la Principauté commence à trouver son rythme de croisière. Et ce sont les adversaires qui commencent à le payer cher. Mais pas de quoi soulever un enthousiasme démesuré chez le toujours très flegmatique entraîneur italien. « Je suis satisfait de cette rencontre, même si je sais que ce n'était pas l'équipe-type de Tottenham, a-t-il confié. J'ai pu voir de bonnes choses. Il faisait très chaud ce soir. Malgré cela, j'ai vu de la vivacité dans les gestes. Moutinho, par exemple, a bien travaillé. Je pensais qu'il serait fatigué mais ça n'a pas été le cas. Cette victoire est importante pour la confiance. »

12 000 spectateurs à Louis II

A une semaine de la reprise du championnat, les « Rouge et Blanc » ont également pu découvrir un engouement nouveau au stade Louis II. Samedi soir, ils étaient près de 12 000 spectateurs dans l'enceinte monégasque. Une affluence prometteuse pour un match amical. Il faut dire qu'il s'agissait de la première de Falcao dans son nouveau jardin. Et l'attaquant colombien n'a pas déçu dans une enceinte qu'il apprécie (ndlr : il y avait inscrit un triplé face à Chelsea en finale de la Supercoupe de l'UEFA). Auteur d'un doublé et ultra-présent dans le jeu offensif de l'ASM, « El Tigre » a justifié son statut de nouvelle star du championnat. « On est désormais concentré sur Bordeaux et nous voulons la victoire, a-t-il expliqué à l'issue de la rencontre. Après, on va prendre les matchs de championnat les uns après les autres. Nous ne voulons pas penser à quelle place nous terminerons à la dernière journée mais plutôt nous focaliser pour gagner chaque match. De cette manière, nous atteindrons les objectifs que nous nous sommes fixés. » Un discours beaucoup plus caricatural que son jeu.

Falcao a déjà inscrit quatre buts

Peu importe, l'ancien de l'Atletico Madrid n'a pas été recruté pour sa prose mais bien pour son efficacité devant le but. Sur ce point précis, il répond déjà présent (ndlr : quatre buts en quatre matchs). Mais plus qu'un cas individuel, c'est tout un collectif qui commence à se montrer sous son meilleur jour. « On a plutôt mal débuté les matchs amicaux, a reconnu Eric Abidal au micro de beIN Sport. Mais là, on se rapproche du championnat. C'était un match référence. Les automatismes se mettent en place. On a pris deux buts évitables. Ça nous permettra de rectifier les choses pendant la semaine. » Une semaine de travail avant de débuter la saison à Bordeaux. Après trois victoires consécutives en préparation, l'ASM a idéalement préparé son rendez-vous à Chaban-Delmas samedi soir. « On n'est pas encore prêt, prévient pourtant Claudio Ranieri. Il y a beaucoup de nouveaux joueurs et il faudra un ou deux mois de travail pour trouver l'équilibre. J'espère qu'on est en train de le trouver. » Sur ce que l'équipe montre depuis quelques semaines, on ne peut que s'en persuader.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant