Monaco abat Lorient en deux minutes

le
0
Monaco abat Lorient en deux minutes
Monaco abat Lorient en deux minutes

Après s'être fait peur en première mi-temps, Monaco a bouffé Lorient en deux temps trois mouvements après l'heure de jeu. Nouveau leader de Ligue 1, l'ASM n'a eu besoin que d'un Falcao bien placé, d'un Lemar inspiré, et d'un coup de bol à la dernière seconde.

Lorient 0-3 AS Monaco

Buts : Falcao (64e), Lemar (67e) et Boschilia (93') pour l'AS Monaco

Pour sa grande première avec Lorient, Casoni a du faire avec ce qu'il avait sous la main. Une équipe à l'agonie, un statut de lanterne rouge, et un capitaine blessé. Benjamin Lecomte cramé, c'est Delecroix qui démarre dans les cages pour le premier match de sa vie en Ligue 1, à 28 ans. Dans un stade du Moustoir quasi vide pour ne pas déstabiliser Monaco, dès la première minute, un premier ballon lui arrive droit dessus, et Delecroix flippe en le boxant maladroitement. Un peu plus tard, une nouvelle frappe lui arrive droit dans le buffet, mais il refuse encore de la gober, repousse et offre une autre occasion à Monaco. Une nouvelle intervention peu rassurante, et une frayeur inutile. La pression du dépucelage. Mais le portier lorientais entre dans son match quelques minutes plus tard avec une belle anticipation et une sortie de costaud dans les pieds de Mbappé, à un moment où Lorient passe à l'offensive et met Monaco sous pression. Mais la peur a beau changer de camp, à trop tenter sans concrétiser, on n'obtient rien à part des regrets, et Monaco n'a eu besoin que de deux minutes pour plier l'affaire en deuxième mi-temps. Un but de bourreau de Falco puis un coup-franc léché de Lemar, et le onze du Rocher prend les commandes du championnat, en attendant le match de Nice.

Monaco secoué


Les uns jouent pour passer provisoirement en tête du classement, les autres pour décoller, là aussi provisoirement, de cette sale dernière place à laquelle ils sont scotchés. Mais sur leur pelouse, les Lorientais ne voulaient pas paraître ridicules. Une première alerte rapide avec la tête dangereuse de Germain au bout de 37 secondes, et les Merlus étaient enfin réveillés. Dans les minutes qui suivent, c'est surtout Mbappé qui fait du mal aux défenseurs de Lorient, mais de l'autre côté du terrin Moukandjo sort les dents en bombardant Subašić à bout portant, et en forçant le Croate à sortir sa première parade

Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant