Monaco a-t-il vraiment les meilleurs jeunes d'Europe ?

le
0
Monaco a-t-il vraiment les meilleurs jeunes d'Europe ?
Monaco a-t-il vraiment les meilleurs jeunes d'Europe ?

Impressionné par le niveau de ses jeunes coéquipiers, Stephan El Shaarawy n'a pas hésité à sortir les grands mots. Pour lui, Monaco possède les meilleurs jeunes joueurs du continent. Simple vérité ou enflammade ? Un peu des deux.

"Dès les premiers entraînements, j'ai vu que l'AS Monaco avait les meilleurs jeunes d'Europe." La phrase signée Stephan El Shaarawy à l'occasion de sa présentation à la presse est presque passée inaperçue. Pourtant, elle veut dire beaucoup de choses. Déjà, elle démontre que le Pharaon est très fort. Il a réussi à expliquer son transfert sans employer le terme "projet", habituellement lancé par défaut par les nouvelles recrues. Ensuite, et c'est le plus important, elle soulève un point aussi évident que rarement abordé, à savoir que les jeunes de l'AS Monaco sont très forts. Les plus forts ? Peut-être. Pas sûr. Et puis d'abord, c'est quoi, un jeune ? Un U23 ? En partant de ce principe, seraient concernés : Nardi, Sy, Diarra, Wallace, Fabinho, Kurzawa, Bahlouli, Touré, Bernardo Silva, Bakayoko, Lemar, Jonathan Mexique (potentiel de vanne élevé), Pašalić, Thiam, A. Traoré, Ivan Cavaleiro, Martial, El Shaarawy et Salli. Soit 17 joueurs en tout. Ça fait beaucoup. En ne prenant en compte que la qualité brute et les apparitions régulières au plus haut niveau, la liste se réduit à sept ou huit/neuf gars. La ligne défensive Kurzawa, Wallace, Fabinho ; Bernardo Silva, et le trio Cavaleiro, El Shaarawy Martial (les deux remplaçants Bakayoko et Touré ont encore un peu le cul entre deux chaises, mais on est à peu près sûr qu'ils devraient percer).

Aucun champion d'Europe ni du monde


Intrinsèquement, la shortlist fait rêver. Sauf qu'à y regarder de plus près, aucun des gars cités n'a été titré chez les jeunes, que ce soit avec les U19, U20 ou les espoirs. Il y a bien des finalistes avec Martial (Euro U19 2013), Cavaleiro et Bernardo (Euro Espoirs 2015), mais rien de plus. Évidemment, cette seule statistique ne veut pas dire grand-chose. Si Cristiano Ronaldo, tel qu'on le connaît, avait été géorgien, il n'aurait sans doute jamais participé à la moindre Coupe du monde ou au moindre Euro. Aurait-ce changé quoi que ce soit à son talent ? Probablement pas. Mais ça reste tout de même un bon indicateur. Isco, Morata, Carvajal, Lindelof, Guidetti, Mitrović, Živković, Pogba, Zouma ou Areola en sont la preuve. Au cas par cas, la plupart des joueurs cités sont au-dessus des jeunes monégasques (surtout Pogba et la clique espagnole).

Verdict : à part Bernardo Silva et éventuellement Martial si ce dernier confirme sa fin de saison 2014-2015, aucun…




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant