«Mon parcours pour devenir française»

le
0
TÉMOIGNAGE - Peu après l'annonce de Claude Guéant d'un durcissement des critères d'attribution de la nationalité, lefigaro.fr a rencontré une jeune femme devenue française en 2008. Dossiers administratifs, rendez-vous à la préfecture, elle évoque trois années de procédure.

Début juillet, le ministre de l'Intérieur Claude Guéant a annoncé un durcissement des conditions d'accès à la nationalité française pour les étrangers. Les préfets doivent désormais s'assurer que le postulant adhère «complètement à notre style de vie, qu'il a bien intégré nos principes républicains les plus fondamentaux, et qu'il maîtrise le français.» Le ministère souhaite ainsi que «les postulants à la nationalité française aient un niveau qui soit celui que l'on maîtrise au collège», et que les préfets soient «plus vigilants, plus exigeants, sur les critères de l'assimilation (...) pour entrer dans la nationalité».

Comment se passait jusqu'à présent la procédure pour devenir français ? Quelles sont les différentes étapes à valider pour les postulants ? Lefigaro.fr a rencontré Elena*, 30 ans, qui a obtenu sa nationalité française en 2008 après près de trois années de procédure administrative. La jeune femme, qui travaille dans le mil...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant