Mon fils, ma Batalla

le
0
Mon fils, ma Batalla
Mon fils, ma Batalla

À 19 ans, Augusto Batalla devrait être le successeur de Barovero dans les buts de River Plate. Une tâche compliquée pour un jeune supervisé depuis longtemps par le Real Madrid. Focus sur l'avenir du poste en Argentine.

"Les cages les plus grandes du monde." C'est ainsi que le monde de River Plate nomme les buts du Monumental. La responsabilité du gardien du club à la bande rouge est immense. Ont défilé au poste des légendes telles qu'Amadeo Carrizo, Pato Fillol, Ángel Comizzo, Nery Pumpido ou encore Germán Burgos. Dernièrement, c'est Marcelo Barovero qui a brillé entre les trois montants du mythique stade. Le gardien argentin est entré dans ce cercle fermé des joueurs devenus indispensables, si rares qu'ils sont au-dessus de l'institution. Ceux qui, lors de l'échauffement d'un Superclásico, reçoivent une immense ovation et se préparent au son de "No te vayas, Barovero" (Ne t'en va pas, en VF). Alors que Trapito a décidé de quitter le navire, Marcelo Gallardo se retrouve face à un dilemme. Depuis l'année dernière, Augusto Batalla, jeune promesse argentine, tape à la porte de l'équipe première. Mais l'entraîneur argentin pourrait aussi demander le recrutement de Sergio Romero, qui squatte les bancs de Premier League, ou le retour de Germán Lux, qui a maintes fois exprimé son envie de prendre un aller simple pour Buenos Aires. Alors, "les cages les plus grandes du monde", une trop grosse responsabilité pour Batalla ?

Youtube

(Trop) Couvé par Gallardo


L'année dernière, River Plate a sciemment abandonné le championnat local pour se concentrer sur la Copa Libertadores. Un choix gagnant, puisque les Millonarios ont conquis un titre qui se faisait attendre depuis dix-neuf ans. La situation semblait idoine pour voir Batalla grappiller quelques minutes. Pourtant, Gallardo lui préfère à chaque fois l'expérimenté Julio Chiarini. Résultat, le remplaçant de Barovero assume un triste intérim. Et une certitude naît dans l'esprit de l'entraîneur du champion d'Amérique : Chiarini ne sera pas le successeur de Barovero, qui devrait partir à la fin de son contrat en juin. Gallardo commence petit à petit à intégrer Batalla dans le groupe professionnel. Et le numéro 42, cadre dans toutes les sélections de jeunes argentins, dispute enfin son premier match en janvier dernier. Dans le fameux tournoi d'été (compétition de pré-saison où tous les grands clubs argentins s'affrontent), Batalla débute…



Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant