Molotov débarque, la plateforme qui veut "révolutionner" la TV

le
0
Molotov débarque, la plateforme qui veut "révolutionner" la TV
Molotov débarque, la plateforme qui veut "révolutionner" la TV

La start-up française Molotov qui veut "révolutionner" la télévision en réunissant sur une même plateforme programmes en direct et replay des chaînes gratuites et payantes lance lundi son application en France.Molotov vise un usage sur ordinateur, tablette mobile mais se voit aussi comme l'interface TV des télés connectées directement à internet ou via l'Apple TV. Elle a reçu un soutien marqué d'Apple, séduite par son concept, qui aimerait la voir se développer au delà de la France. Mais elle est regardée avec circonspection par les groupes de télévision et les opérateurs télécoms dont elle pourrait rendre obsolètes les box TV. Cette application qui met la télévision dans le cloud, "est une brique révolutionnaire pour que la TV soit aussi véloce et profonde que le net", explique à l'AFP Pierre Lescure, le fondateur de Canal+, qui a rejoint la start-up il y a trois ans."La TV était quelque chose de vieux", grâce à Molotov, "les chaînes vont se réconcilier avec les jeunes" qui souvent n'ont pas de téléviseur, préférant regarder des programmes en ligne sur ordinateur, tablette voire mobile, souligne-t-il.Molotov propose 33 chaînes dans sa version gratuite sur une interface très ergonomique, qui rappelle celle de Netflix: des vignettes permettent de repérer les émissions en cours ou en replay (différé) toutes chaînes confondues et de naviguer rapidement de l'une à l'autre. On peut les trier par genre, horaire, personnalité, programmer leur enregistrement à l'avance, ou reprendre une émission au début."On a voulu créer une autre manière de d'organiser la TV", souligne Jean-David Blanc, fondateur d'Allociné et l'un des créateurs de la start-up. Avec Jean-Marc Denoual, ancien directeur de la stratégie et de l'innovation chez TF1, il a voulu créer une plateforme qui évite un zapping fastidieux et mieux mettre en valeur la vaste offre de télévision disponible, quelque ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant