Moldavie-Le nouveau président veut des législatives anticipées

le
0
 (Précisions, contexte) 
    CHISINAU, 14 novembre (Reuters) - Igor Dodon, le candidat 
pro-russe vainqueur de l'élection présidentielle en Moldavie, a 
annoncé lundi sur une chaîne de télévision russe qu'il allait 
proposer la tenue d'élections législatives anticipées l'an 
prochain . 
    Dans un entretien par téléphone à la chaîne Rossiya 24, Igor 
Dodon a expliqué que cette initiative visait à se débarrasser de 
l'actuel gouvernement pro-européen afin que lui et ses alliés 
puissent mettre en oeuvre leur programme. 
    Les dirigeants pro-européens sont fragilisés depuis qu'ils 
ont été éclaboussés par un scandale de corruption en 2014. Le 
pays a connu depuis quatre chefs de gouvernement. Les prochaines 
législatives doivent normalement avoir lieu en 2018. 
    Igor Dodon a promis pendant la campagne de dénoncer l'accord 
politique et commercial conclu en 2014 avec l'Union européenne, 
à la suite duquel Moscou a décidé une douloureuse limitation des 
importations de produits agricoles moldaves. 
    Le nouveau président propose à la place de rejoindre l'union 
économique eurasienne formée autour de la Russie, même si 
certains experts et diplomates se demandent cependant jusqu'à 
quel point le nouveau président entend ramener la Moldavie dans 
l'orbite de Moscou. 
    Le Premier ministre Pavel Filip a estimé dimanche que son 
gouvernement et le nouveau chef de l'Etat devraient travailler 
ensemble dans l'intérêt du pays, le plus pauvre du continent, et 
que le chemin vers davantage d'intégration européenne était 
"irréversible".      
 
 (Alessandra Prentice et Alexander Tanas, avec Maria Kiselyova à 
Moscou; Pierre Sérisier et Tangi Salaün pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux