Moitoiret : le déchirant dialogue entre la mère de Valentin et l'accusé

le
0
Très digne, Véronique Crémault a demandé à Stéphane Moitoiret pourquoi il avait tué son fils. L'espace d'un instant, l'accusé a semblé être déstabilisé, avant de retourner à son délire.

Véronique Crémault vient d'évoquer Valentin, son «petit homme», assassiné en juillet 2008 dans un bourg de l'Ain. Plusieurs jurés ont du mal à contenir leurs larmes devant celles de cette mère dévastée par le chagrin, qui leur dit en parlant de son fils: «Je le sens seul, là-haut, et ça me fait mal. J'ai l'impression de l'avoir abandonné.» Très calmement, elle évoque certaines déclarations faites, mardi, par Stéphane Moitoiret, qui répond du crime (il a été condamné à la perpétuité en première instance): «Il disait qu'il aurait rêvé d'avoir une vie de famille. C'est cette vie qu'il m'a enlevée en tuant sans raison mon petit garçon.»

Il est 11h15 et les assises se figent dans un silence de sépulcre, car le président Taillebot demande à M. Moitoiret s'il a quelque chose à ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant