Moins Gaspiller, c'est pas sorcier !

le
0
Moins Gaspiller, c'est pas sorcier !
Moins Gaspiller, c'est pas sorcier !

On vous le dit régulièrement dans ces colonnes depuis de nombreuses années non ? C'est également le titre d'un ouvrage particulièrement réussi publié aux éditions Marabout qui vous montre que le gaspillage n'est pas une fatalité et qu'il suffit de s'y mettre. Ça n'est pas plus compliqué que ça !

Confrontée au terrible défi de l'accroissement démographique, l'humanité doit impérativement rectifier le tir et œuvrer davantage pour la protection de l'environnement afin de préserver les siens. Les Occidentaux en particulier ont l'obligation morale de modifier leurs habitudes alimentaires et celle, non moins indispensable et difficile à atteindre, de réduire leurs émissions de gaz à effet de serre. Sachant que, selon l'ADEME (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie), un repas « classique » représente en moyenne trois kilos de gaz à effet de serre et que « les besoins en nourriture et par conséquent en eau risquent de doubler à l'horizon 2050 »... Et l'Agence de souligner, à titre d'exemples, qu'il faut « mille litres d'eau pour produire un kilo de farine » ou encore« seize mille litres d'eau pour produire un kilo de viande rouge ». Autant de bonnes raisons de cesser de jeter en moyenne 20 kilos de déchets alimentaires chaque année, dont 7 kilos sont encore emballés.

Et le défi ne s'arrête pas aux portes de la cuisine ou de la salle à manger, car le gaspillag

Lire la suite

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant