Moins de vols mais plus de violence, selon les victimes

le
0
Selon une enquête de l'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales, les femmes sont de plus en plus victimes de violences sur la voie publique.

Instant de vérité pour le ministre de l'Intérieur, Brice Hortefeux: l'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP), présidé par Alain Bauer, publie ce mardi, au détour de son rapport annuel, une enquête de grande envergure conduite par ses chercheurs et ceux de l'Insee auprès des victimes. Plus de 16.000 ménages y ont répondu. Et les tendances collent avec celles déduites des chiffres officiels de l'«état 4001», sorte de bible statistique de l'activité de la Place Beauvau: les atteintes aux biens ont diminué, tandis que les violences ont augmenté, entraînant une légère hausse du sentiment d'insécurité (voir notre graphique).

«Sur trois ans, tant le nombre de ménages s'étant déclarés victimes que le nombre de vols et tentatives de vols subis sont en baisse très significative», écrit l'ONDRP. Le nombre de faits est ainsi passé de plus de 3 millions en 2006 à 2,8 millions en 2009. «Il est donc faux de dire que tout s'est dü/p>...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant