Moins de matchs, plus de compétitions et de droits TV... Boudjellal a la solution

le
0
Moins de matchs, plus de compétitions et de droits TV... Boudjellal a la solution
Moins de matchs, plus de compétitions et de droits TV... Boudjellal a la solution

Suite à sa sortie dans le Canal Rugby Club où il expliquait vouloir créer une Ligue européenne, Mourad Boudjellal a expliqué plus en détail ses propositions dans L'Equipe pour alléger le calendrier. Au menu : moins de rencontres, plus de titres à gagner et davantage de droits TV.

Le moins que l'on puisse dire, c'est que Mourad Boudjellal ne manque pas d'idées. Pour alléger le calendrier, le président de Toulon avait notamment l’idée d’une Ligue européenne lors de l’émission Canal Rugby Club. Estimant avoir mal été compris, il a détaillé dans L’Equipe l’ensemble de son projet pour jouer moins... et gagner plus bien sûr !

Pour les clubs, Boudjellal a imaginé trois compétitions : un championnat français, une Ligue européenne à deux niveaux et une Coupe du monde des clubs. Voici son projet :

- Un Top 10 ou un Top 12 (sans les 6 meilleures équipes françaises qui jouent la Ligue européenne)
«Les 4 premiers sont qualifiés avec les 4 meilleurs "français" de la Ligue européenne pour des phases finales (3 matches). Le vainqueur est champion de France. Le Brennus garde une vraie valeur car il est disputé entre les huit meilleures équipes françaises.»  
«Le 1er du Top 10 (ou 12) monte en Ligue européenne à la place du moins bon club français. Le 2e du Top 10 (ou 12) dispute un barrage contre le 5e club français en Ligue européenne. Les deux derniers du Top 10 (ou 12) descendent en Pro D2.»  

- La « création d’une Ligue européenne de 20 clubs (dont 6 Français) avec deux poules de 10. Une phase régulière aller/retour (18 matches). Les 4 premiers de chaque poule qualifiés pour la phase finale (3 matches) donc 21 matches au total. » S’ajouter à cela une Ligue européenne B pour les équipes du Top 10 (ou 12) qui ne jouent pas la Ligue européenne.

- Création aussi « d’une Coupe du monde des clubs avec les 4 demi-finalistes de la Ligue européenne et les 4 demi-finalistes du Super Rugby (compétition disputée dans un pays unique). Deux poules de 4 équipes (3 matches), demi-finale et finale (5 matches au total). »

Moins de matchs, plus de compétitions et de droits TV


Ainsi, selon le président de Toulon, il n’y aurait quasiment que des avantages a opté pour une telle formule avec 29 dates au maximum pour un club au lieu de 38 aujourd’hui, et des dates gagnées qui serviraient «  à éviter les doublons, dégager des stages pour l’équipe de France, mettre les joueurs au repos ou faire de la préparation. »

Le bilan selon lui : « Il y a de l’enjeu toute la saison et à tous les étages. Un club du Top 10 (ou 12) joue pour être champion de France, mais aussi pour monter en Ligue européenne. Cet enjeu permanent permet de booster les affluences dans les stades. » Il y aurait « moins de matches, mais plus de droits TV car on vend trois compétitions à enjeux. » C’est aussi simple que cela.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant