Moins de frais bancaires en 2014

le
1
Jiri Hera/shutterstock.com
Jiri Hera/shutterstock.com

(Relaxnews) - Le montant des frais bancaires devrait se chiffrer à 187 euros en moyenne en 2014, soit une baisse de 1,9% par rapport à l'année dernière, conclut une étude menée par le comparateur Panorabanques.com, publiée lundi 20 janvier.

En 2013, les Français ont versé 191 euros de frais bancaires. Mais en 2014, les choses vont changer, en raison du plafonnement des commissions d'intervention. La Loi de régulation des activités bancaires du 26 juillet 2013 impose désormais aux établissements bancaires à ne pas prélever plus de 8 euros par incident. "Les Français, qui ont supporté des frais moyens de découvert de 63,09 euros en 2013, verront leur facture s'établir à 58,89 euros en 2014 pour le même nombre d'incidents", commente cette enquête. 

Autre baisse à retenir : les frais liés à la gestion des comptes sur Internet. La tendance sera en recul de 3,2%. Le service est facturé en moyenne 26,80 euros. A noter que de plus en plus de banques optent pour la gratuité. 

En parallèle, les établissements bancaires ont adopté aussi des hausses de prix, notamment en ce qui concerne la carte bancaire. Son utilisation coûtera en moyenne 0,50 euro de plus, pour s'établir à 61,14 euros. La plus forte augmentation concerne la facturation des frais de tenue de compte, puisque les tarifs moyens bondissent de 14%, à 7,52 euros par an. 

Hausses et baisses de prix selon les profils

Tous les consommateurs ne seront pas logés à la même enseigne en matière de frais bancaires en 2014. Selon leur profil, certains payeront plus et d'autres moins. Les CSP+ par exemple, qui utilisent des cartes haut de gamme à débit différé, qui ne sont jamais à découvert et gèrent leur compte via Internet, profiteront d'une baisse de 0,61%. A l'inverse, un jeune de 20 ans, qui utilise une carte internationale standard à débit immédiat et qui n'est pas à découvert payera des frais bancaires en hausse de 0,50%. 

Les frais bancaires seront les plus en repli pour ceux qui sont souvent dans le rouge ; le montant passant de 253,71 euros à 243,08 euros (-4,19%). 

A l'échelle départementale, les frais bancaires reculeront partout, à l'exception de la Saône et Loire (+0,38%), de l'Isère (+0,18%) et de l'Ardèche (+0,11%). Les plus fortes baisses ont été constatées dans les Pyrénées Orientales (-9,9%), dans l'Aude (-8,7%) et en Lozère (-8,1%). 

Cette étude s'appuie sur l'évolution des tarifs de 157 banques de France métropolitaine et l'analyse de 196 lignes tarifaires et de 367 packages bancaires. Un profil "Français moyen" a été réalisé sur la base des comportements de 16.113 personnes ayant effectué une comparaison bancaire sur Panorabanques.com en 2013.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • plelan le lundi 20 jan 2014 à 15:46

    Le client gérant bien ses comptes va être récompensé par son établissement bancaire d'une augmentation de 14% sur la gestion de ses comptes. Le coup de pub qu'essaye de faire l'AFB est vraiment une grosse ficelle