Moins de coton planté en Chine cette année

le
0

(Commodesk) Comme les planteurs indiens, les paysans chinois ont réduit les surfaces plantées en coton ce printemps, du fait de prix peu attractifs.

Le printemps dernier, l'association chinoise du coton estimait à 5,4 millions d'hectares les surfaces de coton, principalement dans les provinces bordant le Yang Tsé et le fleuve Jaune, et au Xinjiang. Les surfaces ne dépasseraient pas 4,9 millions d'hectares cette saison.

Malgré un prix d'achat garanti au paysan, la production cotonnière reculerait en 2012 de 9 à 10 %, estime l'association chinoise du coton, en raison des coûts accrus de la main d'œuvre (+20% en un an). Le coton a besoin de main d'œuvre tout au long de sa croissance, et reste moins rémunérateur que les céréales.

Les autorités mènent une politique de stockage systématique lorsque les cours descendent en dessous du minimum garanti, fixé à 19.800 yuans la tonne jusqu'au 31 mars (soit 3 dollars par kilo), et revu depuis à 20.400 yuans (3,21 dollars par kilo).

Mi-avril, l'Institut du développement rural (appartenant à l'Académie des sciences) prévoyait une récolte de coton inférieure à 6 millions de tonnes cet été en Chine (contre 6,6 millions de tonnes en 2011). L'ICAC, conseil international du coton basé à Washington,  tablait plutôt sur 6,4 millions de tonnes, un recul de 13% par rapport à 2011-2012.

Le coton a perdu près de 20% de sa valeur depuis un an, les quantités disponibles au niveau mondial excédant la demande. Il valait 18.320 yuans la tonne (2,88 dollars par kilo) le 30 mai sur le marché à terme de Zhengzhou, la référence en Chine.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant