Mohammed VI réforme son royaume

le
0
Le roi du Maroc a annoncé vendredi soir le renforcement des pouvoirs d'un premier ministre issu de la majorité parlementaire.

Le Maroc entre dans une nouvelle ère avec l'annonce, par Mohammed VI, de la réforme de la Constitution. Le roi s'est adressé vendredi soir à son peuple à l'occasion d'un discours qui change la donne politique dans le royaume, en ouvrant la voie à une forme de monarchie parlementaire. Mohammed VI a, ni plus ni moins, renoncé de sa propre initiative à une partie de ses prérogatives.

Mises au point par une commission d'experts, les réformes portent notamment sur les nouveaux pouvoirs attribués au premier ministre. Le chef du gouvernement est jusqu'à présent nommé par le souverain. Placé sous tutelle, il exerce ses fonctions avec une marge de man½uvre limitée tandis que des proches du roi exercent dans l'ombre le pouvoir réel.

Désormais, le premier ministre sera toujours nommé par le roi, mais issu du parti vainqueur des élections législatives. Le chef du gouvernement sera responsable des nominations administratives les plus importantes. Il pourra aussi dissoudre

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant