Mohammed F : «Je n'ai pas tué Babu»

le
0
INTERVIEW - Le meurtrier présumé de Babu a été remis en liberté mardi soir. Les circonstances du drame plaident de plus en plus pour son innocence.

La mort du héros ordinaire a ému toute la France. Le courage de Babu, mort électrocuté sur les voies du métro le 29 septembre dernier après avoir porté secours à une jeune femme, avait même été salué par deux ministres -Thierry Mariani et Frédéric Mitterrand- qui avaient déposé une gerbe de fleurs à la station Crimée (XXe). Pourtant, après avoir passé six semaines sous les verrous à la prison de Fresnes, Mohammed F, son meurtrier présumé, interpellé le 4 octobre, a été remis en liberté mardi soir. Son avocat affirme que le juge d'instruction n'a pas visionné les images de vidéosurveillance ni auditionné la principale témoin de l'histoire, une jeune femme d'origine asiatique. Ces éléments permettraient d'innocenter ce jeune Égyptien de 22 ans, sans papier, mis en examen le 7 octobre pour «violences volontaires ayant entraîné la mort sans l'intention de la donner».

LE FIGARO. - Comment s'est passé l'accrochage avec Babu le 22 septembre à la ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant