Mohamed Salah, l'anti-Cuadrado

le
0
Mohamed Salah, l'anti-Cuadrado
Mohamed Salah, l'anti-Cuadrado

La Fiorentina vit la meilleure période de sa saison, alors qu'elle vient pourtant de se séparer de Juan Cuadrado. Mais son remplaçant Mohamed Salah l'a déjà fait oublier. L'Égyptien a même redonné une impulsion au club toscan qui croit en ses chances sur tous les fronts.

Salah à la Fiorentina, c'est surtout un transfert qui faisait le bonheur des journalistes sportifs italiens au début. Avec un blaze pareil, c'était la porte ouverte à tous les jeux de mots possibles : "Un rayon de Salah", "Ce ne salah pas une aventure" "Une Salah de jeux nommée Fiorentina" et autres contrepèteries de ce genre ont fait la une des canards transalpins. Côté supporters, ce n'est pas l'arrivée de Salah qui préoccupait, mais bien le départ de Cuadrado qu'il est venu remplacer. L'ancien pensionnaire de Chelsea partait donc avec un certain handicap, qu'il a déjà comblé en un petit mois. En ce laps de temps, la Fiorentina a repris confiance en ses moyens et s'apprête à affronter le sprint final de la saison avec le moral gonflé à bloc.
Une pincée de Salah et quelques gouttes de Marsalah
Parlons peu, parlons stats. 6 matchs disputés, 4 buts inscrits (un toutes les heures en championnat) et une passe décisive. C'est ce qu'on appelle un impact réussi, malgré les obstacles. En effet, outre le fantôme de Cuadrado, Salah doit aussi affronter une concurrence extrêmement relevée, presque autant que celle de Chelsea. Gómez, Babacar et Gilardino en pointe ; Diamanti et Ili?i? en soutien ; Joaquín, Rosi et Vargas sur l'aile. En attendant les retours de blessures de Bernardeschi et Pepito Rossi. D'ailleurs, l'Égyptien n'a été titularisé qu'une fois en championnat sur les quatre rencontres disputées. On a ainsi choisi de le doser en attendant de parfaire une condition physique égratignée par les 260 minutes de jeu avec Chelsea lors de la première partie de saison. Ça tombe bien, son profil fait de lui un joker bigrement efficace. C'est lui qui inscrit le but décisif contre l'Inter dimanche dernier, quelques minutes après son entrée en jeu, "une arme redoutable en cours de match", a déclaré Vincenzo Montella après la rencontre.
Salah dépose Cuadrado
On peut affirmer que l'entraîneur de la Fiorentina a trouvé chaussure à son pied avec Salah. On sait le Napolitain adepte de la mutation tactique, que ce soit d'une rencontre sur l'autre ou plusieurs fois en cours de matchs, et l'Égyptien rentre parfaitement dans le moule. En soutien d'un pur avant-centre dans le 3-5-2, sur le côté dans un 4-3-3, il fait parler sa percussion, sa vitesse et sa technique. Des qualités qui ne sont...




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant