Mohamed Merah a eu un «plaisir infini» à tuer

le
0
Le Journal du Dimanche dévoile des échanges entre le tueur et les policiers. On apprend que le jeune homme a regretté d'avoir manqué la rentrée des classes de l'école juive ce qui lui aurait permis de faire plus de victimes

Les policiers du Raid l'ont dit et redit. Lors des premières heures du siège de l'appartement de Mohamed Merah, ce dernier a beaucoup parlé. Le ministre de l'Intérieur, Claude Guéant, puis le directeur de la Direction centrale des renseignements intérieurs, Bernard Squarcini, avaient évoqué une partie de ces échanges. Le Journal du dimanche en dévoile de nouveaux.

• Un «plaisir infini» à tuer

Mohamed Merah a confirmé qu'il n'avait jamais voulu accepter un attentat ou une mission suicide car il voulait multiplier les attaques «qui ont mis la France à genoux». Ressentant un «plaisir infini» lors de ses équipées meurtrières, le jeune homme de 24 ans avait besoin «de voir, de toucher et de filmer ses victimes» grâce à la caméra qu'il portait sur lui. Il affirme avoir transmis ces vidéos «à des frères» qui les mettront en ligne. Selon le procureur de Paris, elles seraient déjà disponibles mais personne ne sait où.

• Ses cibles

Comme le confiait dès vendredi

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant