Mogherini: Répondre à la crise en Méditerranée, impératif moral pour l'UE

le
1

LUXEMBOURG, 20 avril (Reuters) - Remédier à la crise des migrants en mer Méditerranée est un impératif moral pour les pays de l'Union européenne, a déclaré lundi Federica Mogherini, la Haute Représentante de l'UE pour la politique extérieure et de sécurité commune. L'UE, a-t-elle ajouté, évalue la possibilité d'organiser un sommet extraordinaire consacré à la question. Il pourrait se tenir cette semaine. "J'ai le sentiment qu'il est de notre devoir moral de concentrer notre responsabilité pour empêcher que des tragédies de ce genre ne se produisent encore et encore", a déclaré la diplomate italienne à son arrivée à Luxembourg pour une réunion des ministres des Affaires étrangères des Vingt-Huit. Les ministres de l'Intérieur les rejoindront dans la journée. "Nous devons construire un esprit commun de responsabilité européenne, sachant qu'il n'y a pas de solution facile, pas de solution magique", a ajouté Mogherini. Selon l'Onu et les autorités italiennes, un nouveau naufrage aurait fait jusqu'à 700 morts dans la nuit de samedi à dimanche au large des côtes libyennes. Si ce bilan était confirmé, cette catastrophe porterait à plus de 1.500 le nombre de morts depuis le début de l'année parmi les migrants qui fuient la pauvreté, la guerre et l'insécurité en Afrique subsaharienne et au Moyen-Orient pour tenter de gagner un pays européen. (voir ID:nL5N0XG06X ) (Adrian Croft et Robin Emmott; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Aston54 le lundi 20 avr 2015 à 11:19

    La meilleure réponse à cela consiste à faire en sorte d'aider ces populations, sur place, à créér les conditions d'une vie meilleure!!! A ce propos, on peut légitimement se poser la question de l'utilisation des aides versées (des milliards d'euros) à ce pays. En effet, une fois en Europe, ils ne constituerons que des immigrés de plus que les populations locales supportent de moins en moins car non assimilable (culture différente ou défaut de volonté). Là est le véritable défi.