Modifications d’impôt sur les placements et la retraite

le
0

La loi de finances 2014, la loi de finances rectificative pour 2013 et la loi de financement de la Sécurité Sociale ont apporté des modifications fiscales, pour les placements et concernant la retraite.

Majoration de retraite taxée

Les familles nombreuses, avec au moins trois enfants, bénéficient d'une majoration de retraite pour charges de famille. Jusqu'à l'année passée, cette majoration était exonérée d'impôt. Mais la loi de finances pour 2014 a modifié la donne. À compter de 2014, ce supplément sera pris en compte indifféremment des autres revenus dans le calcul de l'impôt. Le gouvernement a expliqué que les pensions les plus élevées profitaient principalement de l'exonération fiscale appliquée jusqu'alors.

La branche vieillesse de la Sécurité Sociale devrait toucher 1,2 milliard d'Euros, grâce à cette mesure.

La taxation des plus-values immobilières

Un nouveau régime de taxation des plus-values immobilières a été mis en place. Il est avantageux pour les Français ayant misé sur ce type de placement. De fait, un abattement supplémentaire de 25 % sera appliqué, jusqu'au 31 août 2014, avec possibilité de prolongation dans certains cas, notamment la démolition d'un immeuble en zone tendue.

Abattement pour la détention de titres de PME

Par ailleurs, un régime plus favorable est prévu pour les titres de PME : un abattement fiscal de 50 % est établi pour détention de titres entre un et quatre ans. Il va jusqu'à 65 % pour une durée entre quatre et huit ans, et 85 % au-delà de huit ans.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant