Modi juge possible d'avancer sur la vente de Rafale à l'Inde

le
0

(Avec commentaire de l'entourage de François Hollande) PARIS, 8 avril (Reuters) - Le Premier ministre indien, attendu jeudi en France, juge possible d'"avancer sur des bases mutuellement acceptables" dans le dossier de la vente d'avions de combat français Rafale AVMD.PA à l'Inde. "Comme le nucléaire, la coopération en matière de défense est un élément clef de nos relations traditionnelles avec la France", déclare Narendra Modi, dans une interview accordée au Figaro et publiée mercredi soir sur le site internet du journal. "La question des Rafale est toujours en discussion et nous devrions être en mesure d'avancer sur des bases mutuellement acceptables", ajoute-t-il. La vente de 126 de ces appareils par Dassault Aviation à l'Inde fait l'objet de négociations depuis trois ans. "Le contrat Rafale constituera un des sujets abordés lors de la visite officielle de M. Modi", dit-on dans l'entourage du président Francois Hollande. "Toutefois, d'autres enjeux d'importance seront aussi discutés tels que le climat, les transports, l'aérospatiale, qui sont aussi des sujets de coopération stratégique entre la France et l'Inde", ajoute-t-on de même source. ID:nL5N0X535K Dans son interview au Figaro, Narendra Modi souhaite que le secteur français de la défense investisse et produise en Inde, "à la fois pour le marché indien et comme élément de sa chaîne de production globale". (Emmanuel Jarry, avec Elizabeth Pineau, édité par Yann Le Guernigou)


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant