Mobilisation syndicale européenne contre l'austérité

le
0
Après la Grèce vendredi, c'est au tour de l'Espagne et du Portugal de connaître une journée de grève générale. Des manifestations sont aussi prévues en Italie, Grèce, France, Belgique, Allemagne et Pologne.

Les politiques d'austérité dans plusieurs pays européens risquent de devenir «politiquement et socialement intenables», prévenait récemment le Fonds monétaire international. Après la Grèce vendredi, c'est au tour de l'Espagne et du Portugal de connaître une journée de grève générale en signe de protestation contre les politiques d'austérité .

Dans la nuit, les premiers piquets de grève ont été installés à Madrid. Les compagnies espagnoles ont annulé 615 vols. Les syndicats appellent à manifester en fin de journée à Madrid, tout comme, séparément, la mouvance des «indignés». Un service minimum devrait toutefois limiter l'ampleur des perturbations, dans les transports notamment.

Le chef du gouvernement, Mariano Rajoy, a fait savoir qu'il comptait...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant