Mobilisation générale à Rome pour susciter les vocations

le
0
À Rome, le problème des vocations sacerdotales fait partie des priorités, même si la situation est bonne en Afrique et en Asie.

À Rome, le problème des vocations sacerdotales fait partie des priorités, même si la situation est bonne en Afrique et en Asie. L'Europe est depuis longtemps en récession, mais l'alerte rouge est venue d'Amérique et d'Amérique latine en particulier, où les entrées au séminaire connaissent désormais une stagnation: + 0,2 % entre 2000 et 2010. Une enquête mondiale a donc été lancée en 2008 dans tous les diocèses de l'Église catholique pour comprendre ce qui ne fonctionnait plus. Un document de synthèse, présenté lundi 25 juin, a été réalisé sous l'égide de la congrégation pour l'Éducation catholique pour pousser les diocèses à mettre toutes leurs forces dans le repérage, l'accueil et la culture des vocations religieuses et sacerdotales.

Catholicisme explicite

Le document reconnaît les «graves effets négatifs de l'incohérence et des scandales causés par l'infidélité aux devoirs du ministère sacerdotal, notamment les abus sexuels» qui peu

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant