Mobilisation des salariés d'EDF contre la fermeture de Fessenheim

le
0
L'arrêt définitif de la centrale nucléaire, promesse de campagne de François Hollande en 2012, est fixé à l'horizon 2018.
L'arrêt définitif de la centrale nucléaire, promesse de campagne de François Hollande en 2012, est fixé à l'horizon 2018.

L’arrêt définitif de la centrale nucléaire, promesse de campagne de François Hollande en 2012, est fixé à l’horizon 2018.

Les salariés d’EDF sont appelés à se mobiliser et à faire grève mercredi 14 septembre contre la décision de fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim (Haut-Rhin), à l’occasion d’un comité central d’entreprise (CCE) convoqué sur ce dossier.

Les quatre syndicats représentatifs de l’électricien, CGT, CFE-CGC, CFDT et FO, ont tous déposé un préavis de grève pour protester contre cette décision jugée « scandaleuse » par les élus du CCE qui y sont « unanimement opposés ».

En août, l’Etat et EDF ont trouvé un accord sur les modalités d’indemnisation de l’électricien, portant au minimum sur 400 millions d’euros, qui ouvre la voie à la fermeture de la doyenne des centrales françaises. L’arrêt définitif de Fessenheim, promesse de campagne de François Hollande en 2012, est fixé à l’horizon 2018. Cet accord doit être présenté mercredi pour consultation au CCE, appelé à rendre son avis d’ici fin octobre.

Indemnisation par étapes Le conseil d’administration devra quant à lui se prononcer d’ici à la fin de l’année sur ce protocole d’indemnisation et la demande d’abrogation de l’autorisation d’exploiter.

L’accord prévoit en effet une indemnisation par étapes, avec un premier versement « de 100 millions d’euros » au moment de l’arrêt de la centrale, en service depuis 1977, et « des étapes ultérieures en fonction de plusieurs paramètres, dont le prix de l’énergie » dans les années suivant la fermeture, selon le ministère de l’énergie.

Parmi ces étapes, un second versement « fix...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant