Mobilisation des agriculteurs à Saint-Brieuc et Quimper

le
0

RENNES (Reuters) - Plusieurs dizaines de tracteurs ont bloqué mercredi la voie express Rennes-Brest dans les deux sens à hauteur de Saint-Brieuc (Côtes d'Armor) à l'appel des syndicats agricoles, pour réclamer des mesures face à la baisse des prix et des revenus.

Ce blocage pourrait durer jusqu'à samedi, a t-on précisé de source syndicale.

Un rassemblement s'est également tenu devant la préfecture de Quimper avec le dépôt de quelques dizaines de paires de bottes devant le bâtiment.

Face à la baisse des prix et revenus qui sévit depuis plusieurs mois dans les productions animales, les manifestants réclament la venue du Premier ministre Manuel Valls.

Ils demandent un étiquetage d'origine systématique sur l'ensemble des produits carnés, une fiscalité adaptée à la volatilité des prix et des relations commerciales plus équilibrées entre éleveurs, industriels et distributeurs.

"Il faudrait une seule structure pour faire face au rouleau compresseur de la grande distribution", a déclaré à Reuters Hervé Moël, vice-président de la Fédération Départementale des Syndicats d'Exploitants Agricoles des Côtes d'Armor (FDSEA).

L'organisation redoute 20 à 30% d'exploitations en moins dans son département pour la seule production porcine d'ici fin juin.

"Cela aura de graves répercussions sur toute l'économie de la région. On estime que pour un éleveur, on a six à huit emplois directs ou indirects alors qu'un céréalier n'en entraîne qu'un ou deux", a-t-il ajouté.

La FDSEA et les Jeunes Agriculteurs (JA) des Côtes d'Armor ont décrété leur département, premier pour la production porcine en France et troisième pour la production laitière, "Zone Agricole en Danger".

(Pierre-Henri Allain, édité par Julie Carriat)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant