Mobiles 4G : les quatre opérateurs sur les rangs

le
0
Orange, SFR, Bouygues Telecom et Free ont chacun déposé, jeudi, un dossier pour le téléphone du futur.

Sans surprise, les quatre «grands» opérateurs de téléphonie mobile français ont déposé, jeudi, un dossier de candidature auprès du régulateur (Arcep) pour le mobile du futur. Orange, SFR, Bouygues Telecom et Free Mobile n'ont pas vraiment le choix. Le gouvernement a mis aux enchères les fréquences qui seront utilisées pour la quatrième génération de téléphonie mobile, celle qui permettra d'accéder à l'Internet mobile 50 fois plus rapidement et de désengorger les réseaux actuels, qui frôlent la saturation par endroits. C'est donc pour eux stratégique.

Pourtant, ils y vont tous à reculons. Le «timing» n'est pas le bon. Alors qu'ils n'ont pas encore achevé les investissements nécessaires pour la génération actuelle (3G), que Free Mobile n'a même pas encore ouvert ses services, la quatrième génération arrive un peu trop tôt dans leurs plans d'affaires.

Ils se battent tous pour remporter un lot de fréquences hautes (vers 2,6 GHz), principalement destiné

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant