MO Béjaïa : les Crabes ne marchent plus de travers

le
0

Après avoir battu le RC Arbaâ sur la plus petite des marges (1-0), ce samedi à Blida, le Mouloudia Olympique Béjaïa a remporté la Coupe d'Algérie. Le premier trophée de l'histoire du club, qui vient récompenser une saison 2014-2015 remarquable de la part des Crabes.

À 180 kilomètres à l'est d'Alger, la plus grande ville de Kabylie, Béjaïa, a rendu hommage à ses héros, ce samedi. De retour de Blida, où ils ont remporté la finale de la Coupe d'Algérie, les joueurs du MO Béjaïa ont pris un bain de foule incroyable dès leur retour. Dans un bus noyé dans la foule compacte qui s'était massée pour apercevoir les Crabes, ces derniers ont paradé jusqu'au coucher du soleil en brandissant fièrement le tout premier trophée du club. Une scène de liesse exceptionnelle, que n'a pas manqué de noter le quotidien francophone Horizon, en jouant avec l'ancien nom de la ville : "La Coupe éclaire la Bougie". Créé en 1954, le MO Béjaïa aura donc dû attendre 61 ans pour enfin écrire une ligne à son palmarès. Une ligne qui pourrait bien être deux fois plus belle, puisque les Vert et Noir sont encore en lice pour le titre de champions d'Algérie. Une consécration pour le petit club qui n'a rejoint la première division qu'en 2013, alors même que le rival de toujours, la JSM Béjaïa, prenait le chemin inverse.
Une victoire aux forceps
"C'est la fête totale ici ! Tout le monde est dans la rue. On a gagné la Coupe samedi et il y a encore trop de monde dehors. Tout est vert et noir. Mon père, qui est un ancien joueur, a aujourd'hui 68 ans et il n'arrête pas de faire la fête lui aussi !" raconte, euphorique, Athmane Imloul, supporter des Crabes et fondateur du site d'information du MO Béjaïa. Il faut dire que cette victoire, le MO est allé la chercher avec le cœur. Qu'il a été compliqué, le parcours des Crabes ! Sur les cinq rencontres disputées avant la finale, les joueurs de Béjaïa se sont qualifiés à quatre reprises après une séance de tirs au but. Athmane se souvient de chacun de ces moments d'euphorie. "Le premier match, on l'a joué ici à Béjaïa contre la JS Saoura. On est passé par les penaltys." En seizièmes de finale, le club se déplace sur la pelouse du CA Batna, et gagne le match un but à zéro. "Puis nous sommes allés à Oran, jouer contre le MCO, qui est actuellement au coude à coude avec nous en championnat. Et là, encore une qualification après tirs au but. En quarts de finale, on a joué contre la deuxième équipe d'Oran, l'ASMO. Et là, encore une qualification après les penaltys ! La demi-finale, c'était vraiment la finale avant l'heure, sur le terrain de l'ES Sétif, les champions d'Afrique. On les a battus aussi…


Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant