MMA : Francis Ngannou, un colosse chez les titans

le , mis à jour le
0
Francis Ngannou a signé un contrat de quatre combats avec l'UFC. 
Francis Ngannou a signé un contrat de quatre combats avec l'UFC. 

D'un côté, sa bonne étoile. De l'autre, les mauvais coups du sort. Francis Ngannou, nouvelle pépite du MMA « à la française », a toujours été pris en tenailles, mais n'a jamais lâché son objectif du regard : devenir un champion. Des salles de boxe poussiéreuses et sous-équipées de sa ville natale, Yaoundé (Cameroun), au confort et à la modernité de son club du 12e arrondissement de Paris - la MMA Factory -, ce poids lourd de 29 ans est toujours resté arcbouté à son rêve. Une quête personnelle qui s'est déclenchée dès ses 4-5 ans et qui a guidé chacune de ses actions, chacun de ses pas, chacune de ses décisions. Et cela a fonctionné à merveille puisque l'Ultimate Fighting Championship (UFC), la plus grosse organisation de combats d'arts martiaux mixtes dans le monde, vient d'annoncer la signature d'un contrat avec le colosse camerounais.

« Ce n'est que le début de l'histoire. Le point de départ. Je suis heureux qu'on me donne la possibilité de m'exprimer, de montrer aux gens ce que je vaux. Mais je ne me considère pas du tout comme arrivé. L'aboutissement est d'aller au bout de mon histoire. Je sais très bien d'où je viens », explique-t-il avec le calme olympien de ceux qui connaissent l'importance de prendre de la hauteur quand on a flirté avec les profondeurs de la vie. Car si Francis Ngannou est un prédateur dans une cage - comme son surnom de combattant l'indique (Predator) -, il a davantage encaissé les coups de la vie...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant