MM-Imager : la caméra qui vous déshabille

le
0
La caméra enregistre les hyperfréquences produites par le corps et les transforme en image radiométrique. Tout ce qui cache le corps noircit une partie de l'image. / Images MC2-Technologies
La caméra enregistre les hyperfréquences produites par le corps et les transforme en image radiométrique. Tout ce qui cache le corps noircit une partie de l'image. / Images MC2-Technologies

Une caméra capable de voir à travers les vêtements. Un fusil brouilleur de drone. Un « annihilateur » de fréquences radio. Le nouveau trailer du prochain James Bond ? Le repère de Lucius Fox ? Non ! MC2-Technologies, un centre de recherche et de développement de nouveaux produits. Basée à la Haute-Borne de Villeneuve-d'Ascq, sorte de « Silicon Valley » lilloise, cette ancienne start-up fondée en 2004 par deux docteurs en informatique et en électronique s'attache entre autres à la création de produits dans le domaine de la sécurité pour des applications militaires ou civiles.

Leur premier fait d'armes remonte à 2011, avec le développement d'une caméra (la Milicam, désormais appelée MM-Imager 90) capable de détecter en une seconde n'importe quel matériau caché derrière les vêtements : solide, liquide, métal, bois, béton? Une révolution en matière de surveillance, et notamment dans la lutte contre le terrorisme.

Quatre années de R&D ont été nécessaires pour développer ce projet. « Nous avons eu besoin de supports financiers, entre autres par l'intermédiaire de la Direction générale de l'armement », explique Christophe Gaquière, directeur technique. Le ministère de la Défense n'exige pas de contreparties financières, si ce n'est un retour sur l'avancement des travaux.

Paradoxe français

Mais une fois la caméra achevée, les commandes de la DGA...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant