MLS : les play-offs en approche

le
0
MLS : les play-offs en approche
MLS : les play-offs en approche

Il ne reste qu'une poignée de matchs à disputer en MLS avant la fin de la saison régulière. Qui fera partie des douze finalistes qui se disputeront le titre 2016 ? Toronto, avec Giovinco, en sera, tout comme certainement le City de Vieira et le Galaxy du revenant Landon Donovan. Ce n'est pas encore fait pour le Montréal de Drogba et c'est carrément compromis pour Kaka et Orlando. Le point complet sur les dernières semaines d'actu du championnat nord-américain.

Conférence Est : Toronto premier qualifié, Orlando est mal


Enfin ! Enfin on commence à y voir clair dans cette MLS tellement homogène et indécise qu'il est difficile voire quasi impossible pour n'importe quelle équipe d'enchaîner deux victoires de suite. Tellement mal foutue aussi parfois – et en même temps, avec les temps de déplacement à gérer, cela peut se pardonner – que l'observateur même le plus attentif peut s'y perdre, à cause surtout de son calendrier illisible où les équipes en lice n'en sont jamais vraiment au même point. Pour une majorité de formations, il ne reste que quatre matchs à disputer avant la phase de play-offs ; pour d'autres, c'est cinq et même six matchs qu'il y a encore à jouer. C'est le cas par exemple des deux derniers de la conférence Est, Columbus Crew et Chicago Fire, ce qui fait qu'ils peuvent encore théoriquement prétendre atteindre le top 6 et se qualifier pour les play-offs. Ce serait néanmoins assez improbable étant donné leur retard, le niveau que ces deux formations ont affiché depuis cet hiver et leur inconstance.
En les considérant hors-course, c'est une lutte à sept qui est engagée pour cinq places qualificatives, car on connaît déjà officiellement un qualifié : le Toronto FC, qui est parvenu à composer sur les derniers matchs avec l'absence de son leader Sebastian Giovinco (16 buts,– passes décisives), blessé. En son absence, c'est Jozy Altidore qui a pris ses responsabilités offensivement. Derrière les Canadiens, les deux formations new-yorkaises sont également en passe de se hisser en play-offs : les Red Bulls, emmenés par le meilleur buteur de MLS, Bradley Wright-Phillips, et le meilleur passeur, Sacha Klejstan, ainsi que City, bien aidé par son trio magique Villa-Pirlo- Lampard. Les hommes de Patrick Vieira produisent un football très séduisant mais vont devoir régler leurs problèmes défensifs (deuxième pire bilan de la Ligue) et peut-être débuter les play-offs sans Lampard, qui s'est blessé lors du dernier match face à Dallas. Actuel 4e, Philadelphie Union devrait aussi être du grand raout automnal. Pour les deux tickets restants, avantage à Montréal, qui doit néanmoins essayer de retrouver un semblant de jeu d'équipe (une seule héroïque victoire chez le rival Toronto à signaler depuis mi-août). Reste une lutte à trois pour une dernière place…


Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant