MLS : la lutte finale commence

le
0
MLS : la lutte finale commence
MLS : la lutte finale commence

La saison régulière de MLS se termine dans à peine plus d'un mois et ça commence à jouer des coudes sévère pour être des douze équipes qui se qualifieront pour jouer les play-offs et le titre. À ce petit jeu, certaines stars pourraient être en vacances plus vite que prévu, avec une grosse bagarre qui se profile notamment en Conférence Est. À l'ouest en revanche, ça devrait passer pour Steven Gerrard. Le point mensuel de l'actu du soccer nord-américain, right here, right now.

Conférence Est : toutes les stars ne verront pas les play-offs


Grâce à une série actuelle de cinq victoires de suite, New England Revolution occupe seul la tête du classement à l'est. Méfiance tout de même concernant le niveau de cette équipe qui avait aussi effectué une série nettement moins glorieuse de cinq défaites d'affilée entre juin et juillet. Vive l'ascenseur émotionnel. Juste derrière, on retrouve une formation new-yorkaise et ce n'est pas forcément celle qu'on croit : les Red Bulls qui, depuis le départ à la retraite d'Henry, vivent plus à l'ombre et semblent ne pas plus mal s'en porter Suivent DC United et Columbus Crew, ces quatre formations de tête formant un petit groupe détaché du reste de la Conférence et qui paraît bien parti pour disputer les play-offs. S'agissant des deux autres places restantes en revanche, c'est beaucoup plus indécis. La lanterne rouge Chicago Fire, de même que Philadelphie Union, ne paraissant pas avoir les armes pour se mêler à la bagarre. On pourrait donc se diriger vers une lutte à quatre pour deux places, entre Toronto (actuel 5e, 37 pts en 28 matchs), Montréal (6e, 33 pts, 26 matchs), Orlando (7e, 32 pts, 29 matchs) et New York City (8e, 31 pts, 29 matchs).

Toronto a en tout cas manqué une belle occasion de faire un pas vers la qualification en s'inclinant en milieu de semaine sur la pelouse d'un concurrent direct, New York City (2-0 avec l'ouverture du score de Lampard, son premier but en MLS). La très mauvaise affaire pour les Canadiens de l'excellent Giovinco, la bonne pour City et ses trois stars, Lampard, Pirlo et Villa, qui restaient sur trois revers de suite et qui se relancent dans la course à une première qualification en play-offs pour les débuts de la franchise. Toronto, de son côté, attend aussi une première qualification historique, mais au bout de la neuvième saison dans la Ligue Orlando, vainqueur 3-1 de Kansas City le week-end dernier sans sa star Kaká, peut toujours y croire, même si ses résultats sont très irréguliers et qu'il affiche le pire bilan défensif des vingt équipes de MLS. Enfin, les Québécois de l'Impact ont la chance d'avoir plus de matchs à jouer que la concurrence (conséquence toujours de son parcours en C1 en début d'année). Avec un Drogba auteur d'un hat-trick pour sa première titularisation à domicile, il y a matière à se montrer optimiste. Montréal reste sur deux nuls encourageants obtenus en…



Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant