Mixité sociale : les 24 mesures chocs du député d'Argenteuil

le
3
Mixité sociale : les 24 mesures chocs du député d'Argenteuil
Mixité sociale : les 24 mesures chocs du député d'Argenteuil

« Vous ne vous contentez plus de périphrases : ne nous contentons plus de péri-réformes. » Dans une lettre ouverte adressée à Manuel Valls, Philippe Doucet, le député PS d'Argenteuil (Val-d'Oise), met les pieds dans le plat et propose 24 mesures pour, dit-il, « casser les ghettos ». L'ex-maire de la troisième ville la plus peuplée d'Ile-de-France (103 000 habitants), où cohabitent les tours HLM et les maisons cossues du lac d'Enghien, veut prendre le Premier ministre au mot. Apartheid ? « Il nous faut une politique de peuplement », écrit Doucet qui plaide sans complexe pour « le recours aux statistiques ethniques, notamment dans les attributions de logements par les bailleurs sociaux ». En clair, des quotas maximaux de populations d'origine immigrée dans les HLM « pour rompre avec la ghettoïsation ». « Ces populations elles-mêmes sont demandeuses, combien de fois ai-je entendu : On ne veut pas rester entre nous ? », souligne Doucet, qui assure : « La composition ethnique des HLM, les Anglais y travaillent déjà... »

Des bus scolaires américains à la sauce républicaine

Même approche ethnique dans le recrutement des policiers : il faut « tripler en cinq ans le nombre de fonctionnaires issus de l'immigration », propose le député. Pour servir où ? Entre autres en grande couronne où « la présence policière est moins importante ». « Ah, ce n'est pas à l'Assemblée nationale qu'on risque de se faire taper son portefeuille ! » ironise Doucet qui propose d'« instaurer en Ile-de-France un seuil plancher par habitant d'officiers de police affectés à des tâches de sécurité ».

Concernant « l'apartheid social », le socialiste remet en avant une mesure lancée puis abandonnée par Nicolas Sarkozy, « le busing pour emmener les écoliers des quartiers défavorisés dans les établissements voisins et ainsi forcer la mixité sociale ». En d'autres termes, les ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7097610 le vendredi 6 mar 2015 à 09:32

    puchou...exclusivement par électoralisme !

  • pichou59 le vendredi 6 mar 2015 à 09:15

    certaines communes ont entretenu la misère, le mécontentement......, souvent par électoralisme?

  • lemonon1 le vendredi 6 mar 2015 à 07:44

    J M LE PEN est un enfant de cœur au PS / LES SOCS vont-ils se réveiller ? . J'en doute !